Les parents de jeunes enfants de l’avenue Trotter, à Beau-Bassin, peuvent se réjouir : la “Crèche à petits pas” vient d’ouvrir ses portes dans leur quartier. Dès lors, ils peuvent déjà inscrire leurs petits, pour autant que ceux-ci aient 3 ans maximum. Cindy Wong, la directrice de la crèche, nous fait visiter son nouveau « bébé ».
Tous les jours de semaine, à l’exception du week-end, la “Crèche à petits pas” ouvre ses portes de 7h à 17h30 aux enfants de 0 à 3 ans. L’ambiance promet en tout cas d’être chaleureuse, les petits bénéficiant notamment d’une salle de jeux, de deux chambres équipées d’une salle de bain, et d’une grande cour munie de divers jeux. « Mon mari et moi avons beaucoup misé sur la qualité. Aussi, nous accueillerons un maximum de 20 enfants, et ce afin  de nous assurer qu’ils bénéficient de toute l’attention nécessaire. Notre équipe accompagne les enfants dès leur premier mois. Nous veillons à leur bien-être, leur confort et leur éveil, dans la continuité de l’éducation parentale. Plus qu’un simple lieu d’accueil, notre crèche a pour but de conduire progressivement l’enfant vers l’autonomie en l’accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne. Par des activités ludiques libres ou structurées, nous voulons favoriser l’éveil de l’enfant dans son développement sensoriel, affectif, cognitif et moteur, tout en respectant ses propres désirs et besoins. Nous les préparons aussi en douceur pour l’école maternelle à travers diverses activités », explique Cindy Wong. Cette jeune femme a une passion pour l’éducation des petits. Diplômée dans le domaine de la petite enfance, Cindy veut offrir son expertise à travers sa crèche. « C’est un rêve qui se réalise. C’est notre deuxième bébé ! » dit-elle.
Norme française
Si la crèche fait rêver par son décor, dédié évidemment aux petits, Cindy ne néglige pas pour autant la sécurité et la qualité du service : « Ayant étudié la petite enfance en France, j’ai appliqué les normes françaises. Nous avons ainsi placé un revêtement antidérapant sur le sol, de même qu’acheter des jeux non toxiques. Chaque mois, un contrôle sanitaire sera effectué afin d’éviter, notamment, la propagation de moustiques et autres insectes nuisibles. Ces mesures d’hygiène s’appliquent évidemment aussi à la cuisine, ce qui se reflète aussi dans les plats que nous proposons aux enfants, que nous avons voulu équilibrés. » La jeune femme poursuit : « Nous avons installé un potager bio, avec des légumes de saison, pour avoir en permanence des produits frais. » Et de préciser pour conclure que trois formules sont proposées : « Garde et entretien », « Garde, goûter et entretien » et « Garde, déjeuner, goûter et entretien ».