L’élection d’Ameenah Gurib-Fakim par le Parlement pour occuper les fonctions de Présidente de la République, représente un « breath of fresh air », a déclaré le chef de file du PTr à l’Assemblée nationale, Shakeel Mohamed, qui a participé au vote hier.
« Je félicite Mme Ameenah Gurib-Fakim pour son élection. Le fait qu’elle ne fasse pas de politique active fait toute la différence et apporte un “breath of fresh air”. Par contre, le fait que sa nomination intervienne en pleine campagne électorale gâche un peu sa solennité. Elle avait attendu cinq mois, elle aurait pu attendre encore une semaine. Cela n’aurait rien changé pour elle. Par ailleurs, on ne peut limiter Mme Ameenah Gurib-Fakim uniquement à la cause féminine. Ce serait dénigrant pour le genre féminin et constituerait une démarche sexiste. De plus, cela indique une méconnaissance de la Constitution. Elle sera la présidente de toute la nation mauricienne, composée d’hommes et de femmes. Il faut reconnaître que dans beaucoup de cas, les femmes sont mieux qualifiées que les hommes », a dit Shakeel Mohamed.
Le parlementaire travailliste a rappelé que, « contrairement à ce que veulent faire croire » ses adversaires, il avait défendu Ameenah Gurib-Fakim comme ministre du Travail et comme parlementaire. « Je suis heureux que cette personne se retrouve au sommet de l’État. C’est la justice divine. Je souhaite qu’elle occupe ses fonctions avec succès. Je souhaite aussi qu’en tant que garante de la Constitution, elle fasse entendre sa voix sur les violations des droits de l’homme avec courage. Nous avons apprécié ses belles paroles; on attend qu’elle passe à l’acte maintenant. »