Commentant les résultats des élections municipales, Eliézer François a laissé entendre à la presse ce matin que l’alliance victorieuse des municipales n’est pas le MMM/MSM mais bien le Ptr/PMSD. Revenant sur l’élection du candidat du MMSD à Curepipe, le leader du Mouvement authentique mauricien a demandé à Éric Guimbeau de jouer son rôle de joker afin de travailler en faveur des Curepipiens.
« Les municipales ont été ponctuées par les attentes du public, notamment d’élire une troisième force afin de mener à bien les projets dans les diverses municipalités. C’est pourquoi Mario Bienvenu, candidat du Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD), élu en tête au Ward IV, se doit de bien jouer ses cartes », a indiqué Eliézer François. L’inscription des quinze candidats aux récentes élections a permis aux Curepipiens de faire un choix. « Malerezma pa tou dimounn ki finn realiz sa », a commenté le leader du Mouvement Authentique Mauricien (MAM). Pour Eliézer François, le MMSD doit jouer son rôle de « joker ». « Éric Guimbeau bizin rapel ki li finn fer promes pou fer kanpagn avek bann Curepipiens. C’est la raison pourquoi ces derniers lui ont fait confiance », explique l’intervenant. Soutenant les propos d’Éric Guimbeau durant la campagne (NdlR : « Curepipe napa depo fix »), il demande au leader du parti de l’aigle de rester neutre et de bénéficier uniquement du soutien des principaux blocs afin de mener à bien les projets de son programme.
S’attaquant au Mouvement Militant Mauricien (MMM), Eliézer François a condamné la réaction de Paul Bérenger. « Après toutes les insultes et les piques qu’il a lancées à Éric Guimbeau, il n’a pas le droit de venir lui faire les yeux doux. »
Concernant les élus dans les diverses villes, le MAM soutient que la « vraie victoire revient au Ptr ». « Si le MMM était le véritable vainqueur, il aurait dû gagner dans les cinq villes comme il a remporté les sièges dans la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill. Mais tel n’est pas le cas. Alors que du côté du Ptr/PMSD nous notons que l’alliance gouvernementale a gagné du terrain. » Selon le MAM, les résultats des municipales démontrent la baisse de confiance des citadins dans la capacité de travail du MMM. Abordant la réforme électorale, notamment le redécoupage électoral, la présence d’observateurs politiques internationaux est souhaitable, selon lui, en cas d’exercice similaire pour les élections générales. Selon Eliézer François, le redécoupage défavorise certaines communautés. Concernant la présentation de candidates aux élections, il maintient que le choix doit être spontané. De plus, le MAM soutient que le mairat doit être ramené à une année. « En une année, entouré d’une équipe de conseillers et de personnel administratif, le maire doit être capable de fournir un travail efficace », soutient-il.
Le MAM a également demandé que les élections municipales aient lieu chaque quatre ans afin d’assurer le bon fonctionnement des différents mairies. « Les élections générales anticipées ne sont pas nécessaires », soutient par ailleurs le leader de ce parti.