Siégeant en Cour de Rose-Hill, le magistrat Goolshan Sharma Jorai a rayé une charge d’agression qui pesait sur une jeune femme, accusée d’avoir mordu son ancien petit ami après une dispute houleuse. Selon la version de l’ex-petit ami, la jeune femme s’était rendue chez lui un soir et aurait réagi violemment, lui assenant des coups à plusieurs reprises, jusqu’à finir par le mordre à la main. Selon lui, ils en étaient arrivés là parce qu’il avait poussé violemment sa copine qui tentait de l’agresser. Le plaignant a par ailleurs relevé dans son contre-interrogatoire n’avoir pas été séquestré par son ancienne petite-amie.
Cette dernière a pour sa part donné une tout autre version, jetant le blâme sur son ex-petit ami. Elle a admis l’avoir mordu à la main et à l’abdomen pour se défendre de ses assauts répétés. Elle a indiqué s’être rendue chez son ancien petit-ami ce soir-là pour mettre un terme à leur relation. Une dispute s’en est alors suivie où le plaignant aurait tenté de l’étrangler et de la pousser dans l’escalier. C’est là qu’elle l’aurait mordu. Le magistrat, prenant en considération les preuves présentées en cour, a accordé le bénéfice du doute à la jeune femme, soulignant que l’élément de légitime défense était plausible dans ce cas. Le magistrat a ainsi rayé la charge d’agression portée contre elle.