Pendant sept ans, il a joué à cache-cache avec la police et les tribunaux. Elvis Valentin, alias Mike, un maçon de 29 ans, a été appréhendé à 4h15 du matin à Grande-Rivière-Sud-Est. Ce récidiviste notoire, qui était en attente d’un procès devant la Cour intermédiaire en 2005 pour des délits de Larceny with Violence et de Damaging Property by Band, s’était volatilisé dans la nature. Entre-temps, un de ses complices d’alors avait écopé et purgé une peine de cinq ans de prison. Durant ces sept ans de cavale, Elvis Valentin a continué ses braquages et est même soupçonné d’avoir commis un viol sur une mineure de 15 ans et des attouchements sexuels sur une autre adolescente du même âge.
Les limiers Sohun, Bazile, Gowseem Ramanah et Seekunto de la CID de Goodlands, dirigés par le sergent Ramasawmy, ont mené un travail de fourmi avant de réussir à débusquer Elvis Valentin de sa tanière. Réputé très dangereux, Valentin se savait wanted depuis des années. N’ayant pas de domicile fixe, il changeait de région régulièrement en compagnie de sa concubine, Corinna Patient, 19 ans. Valentin et elle ont successivement habité Batterie Cassée, Valentina, Laventure et Goodlands, avant d’être appréhendés mardi matin à Grande-Rivière Sud-Est.
Valentin faisait partie d’une bande qui sévissait dans certaines régions du pays, il y a sept ans. Parmi les membres de la bande figurait un autre récidiviste notoire, Vikash Ramdhony. Valentin et Ramdhony avaient été arrêtés et poursuivis en Cour intermédiaire il y a sept ans pour Larceny with violence. Ramdhony avait été condamné à cinq ans de prison, a purgé sa peine, a commis d’autres délits depuis et se trouve actuellement encore derrière les barreaux.
Elvis Valentin s’était soustrait à la justice alors qu’il était en liberté sous caution et ne s’est pas présenté en Cour intermédiaire pour son procès. Il était aussi poursuivi dans le cadre d’un autre procès pour une affaire deDamaging property by band. Il devra être jugé pour cette affaire.
Au cours de ces dernières années, le prévenu Valentin circulait à bord de motos volées et portant de fausses plaques d’immatriculation, en compagnie d’un autre complice, Rattan Sooknah, 39 ans, habitant Rivière du Rempart. Sooknah, qui était aussi activement recherché par la police, est le premier suspect à avoir été appréhendé il y a une dizaine de jours. Lors de son interrogatoire par le sergent Ramasawmy et ses hommes, Sooknah avoua avoir commis six vols avec violence dans la région de Goodlands, Rivière du Rempart et St-Antoine. 
Ce suspect balance le nom de son complice, un dénommé Elvis Valentin. Les limiers du CID n’en croient pas leurs oreilles. A chaque fois, ces deux compères adoptent le même modus operandi: ils circulent à moto, observent des couples qui se sont retirés dans la nature pour conter fleurette ou des personnes seules, menacent leurs victimes avec des sabres, les ligotent, les frappent avec la partie plate de l’arme tranchante et les dépouillent de bijoux, d’argent, de leurs cartes de crédit. Sous la menace, les victimes sont contraintes de révéler leurs PIN number à leurs agresseurs, qui s’empressent ensuite de retirer de l’argent aux guichets automatiques.
A partir des renseignements fournis par Rattan Sooknah à la police, la traque de Valentin a repris de plus belle. Dans un premier temps, la mère de Valentin, Shravan Kumari Valentin, 50 ans, a été arrêtée. Elle avait en sa possession certains objets volés par son fils, dont des bijoux. Elvis Valentin ayant ensuite été repéré positivement dans la région de Grande-Rivière Sud-Est, les limiers de la CID de Goodlands ont mené l’opération visant à l’appréhender tôt mardi matin. C’est ainsi que Elvis Valentin et sa concubine Corinna Patient ont été arrêtés. Valentin a bien tenté de s’enfuir mais c’était sans compter les dispositions policières prises pour empêcher sa fuite.
A l’issue de son interrogatoire par les enquêteurs, Valentin a avoué sa participation dans six cas de Larceny with violence, ainsi qu’un cas de viol sur une mineure de 15 ans commis le 13 mars dernier dans un terrain vague à Goodlands et un autre cas d’Attempt upon chastity sur une autre adolescente. Il a déjà participé à des reconstitutions des faits relativement à ces affaires.
Un 5e suspect, Jean Pascal Lomelette, 25 ans, habitant Cité EDC, Pamplemousses, a été appréhendé pour recel. A vendredi, seule la concubine de Valentin, Corinna Patient, avait été remise en liberté sous caution. Les quatre autres suspects sont toujours en detention policière.
Durant les différents vols avoués par Valentin et Sooknah, plus de Rs 300,000 ont été emportés. Certains bijoux, ainsi qu’un téléphone portable et une motocyclette Mondial ont été retrouvés par les enquêteurs. Ils ont aussi récupéré un casque de moto que portait Valentin quand il avait retiré de l’argent à l’aide d’une carte volée au guichet automatique de la MCB de Rivière-du-Rempart.
Les déboires de Valentin sont loin d’être terminés. Les limiers de la Eastern Division CID piaffent d’impatience de l’interroger. Pour cause: il est soupçonné d’être directement impliqué dans plusieurs cas de braquages dans la région de Flacq. Toutes ces enquêtes sont placées sous la supervision générale de l’assistant-commissaire de police (ACP), Devanand Reekoye.