Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, a transmis hier au Premier ministre indien Narendra Modi l’invitation lancée par sir Anerood Jugnauth afin que celui-ci effectue une visite officielle à Maurice à l’occasion de la fête nationale du 12 mars prochain. Le Premier ministre indien a profité de l’occasion pour renouveler lui aussi son invitation à son homologue mauricien en vue d’une visite officielle en Inde.
Showkutally Soodhun a rencontré Narendra Modi hier après-midi en marge du 13e Pravasi Bharatiya Divas (PBD) organisé au Gandhinagar, dans le Gujarat. Le chef du gouvernement indien a également rencontré le président de Guyane Rabindranauth Ramotar et la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Emily Nkoana Mashabane.
À l’occasion de cette première rencontre entre un officiel du nouveau gouvernement mauricien et le Premier ministre indien, Showkutally Soodhun a évoqué les priorités du gouvernement de sir Anerood Jugnauth. Il a ainsi été question de l’aide promise par l’Inde pour le financement du projet de métro léger. Le VPM mauricien a fait comprendre que ce projet ne faisait pas partie des priorités du gouvernement actuel. Narendra Modi a expliqué que le gouvernement indien est prêt à aider Maurice et a demandé aux autorités mauriciennes de prendre le temps de réflexion nécessaire avant de soumettre un nouveau projet. Et de faire comprendre aussi que le gouvernement indien est prêt à soutenir Maurice dans le développement de l’économie océanique.
Dans son discours inaugural au PBD hier, Narendra Modi a rappelé avoir effectué sa première visite à Maurice à l’occasion de la célébration de l’anniversaire du Mahatma Gandhi le 2 octobre. Selon lui, l’anniversaire du Mahatma est célébré avec « beaucoup plus d’éclat » en Inde qu’à Maurice. Il a aussi fait mention du Ganga Talao, qui a pris une place aussi importante que le Gange indien dans la vie spirituelle des Mauriciens.
Showkutally Soodhun quitte le Gujarat aujourd’hui pour Delhi, où des rencontres avec les autorités indiennes sont prévues. Il sera de retour au pays demain.