Depuis cette semaine, la présence policière a été renforcée sur le terrain, en particulier dans les zones à risques, en marge des festivités de fin d’année. Tout semble indiquer que les Casernes Centrales adopteront la tolérance zéro dans cette période surtout concernant la sécurité routière. D’ailleurs, une opération, hier matin dans la capitale, a permis d’épingler dix automobilistes en seulement une heure pour excès de vitesse.
Dans la soirée de vendredi plusieurs opérations, impliquant les postes de police de Line Barracks, Pope-Hennessy, La Tour Koenig et Pointe-Aux-Sables, ont été montées entre 18h30 et 23h30 en vue d’assurer davantage la sécurité des Mauriciens avec les déplacements de foule pour les fêtes de fin d’année. À Pointe-Aux-Sables, sept personnes ont été verbalisées pour consommation de boissons alcoolisées près d’une boutique et les exhibits ont été saisies à des fins d’enquête. Les éléments affectés aux postes de police de Line Barracks et Pope Hennessy se sont concentrés pour leurs parts sur des opérations « Stop and search » dans les endroits sensibles et très fréquentés de Port-Louis.
Sept contreventions ont été dressées pour diverses Offences à la sécurité routière et les policiers se sont également retrouvés avec un conducteur ivre refusant de se soumettre au test d’alcoolémie. Toutefois, l’opération coup de poing entre 8 h et 9h hier matin sur la nationale, à la hauteur de Bell-Village, s’est avérée être la plus fructueuse avec dix automobilistes « booked » pour excès de vitesse et un onzième pour une autre infraction à la sécurité routière.
Ces types de mobilisations policières devront se poursuivre jusqu’au 5 janvier prochain avec des membres de la Special Mobile Force et la Special Support Unit présents sur le terrain principalement les 24, 29, 30 et 31 décembre pour la mise en place de « snap road blocks » et des patrouilles sur les principaux axes routiers. Le Deputy Commissioner of Police, Mario Nobin, responsable de cette opération policière en collaboration avec les DCP, Beekun et Bhoojoo, a expliqué au cours d’un point de presse en fin de semaine qu’un peu plus de 330 policiers supplémentaires seront sur les routes en cette période de fin d’année, soit 300 à 400 hommes par division. Ainsi, tous les policiers affectés aux services administratifs sont redéployés « on the beat ».
D’autre part, le DCP Nobin a affirmé que la première priorité dans la conjoncture sera la sécurité routière. À cet effet, treize unités spécialisées seront en patrouille de manière quasiment permanente pour faire respecter les codes de la route. De plus, depuis le 17 décembre vingt nouveaux motards sont venus renforcer la présence policière principalement sur l’autoroute avant que dix-huit autres supplémentaires n’entrent en action à compter du 25 décembre. Outre l’aspect de la sécurité routière, les motards seront également appelés à agir comme renfort à leurs collègues en ce qu’il s’agit de combattre la criminalité sur un plan général. Par ailleurs, les zones à risques comme les plages, les centres commerciaux et les banques commerciales sont désormais placées sous haute surveillance avec des patrouilles renforcées.
Les Casernes Centrales misent également sur la collaboration du public en cette période de fin d’année en indiquant, entre autres, que les Hot Lines fonctionnent 24h/24h et que tout appel d’urgence ou de demande d’assistance sera traité dans les meilleurs délais possibles. De son côté, dans une déclaration à la presse, le commissaire de police rassure le public en général que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour gérer la situation en cette fin de décembre.