Un accord portant sur l’évaluation du potentiel de l’énergie des vagues et sur l’introduction de « micro grid » à Maurice a été signé hier matin par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, et le Haut-commissaire australien, Susan Coles.
Les études seront entreprises par la Carnegie Wave Energy Ltd, une compagnie énergétique opérant dans l’ouest de l’Australie, et seront financées par le gouvernement australien. La compagnie australienne aura également à élaborer une feuille de route concernant la production d’énergie renouvelable en tenant compte des études de faisabilité financières, techniques et commerciales.
Vishnu Lutchmeenaraidoo a saisi l’occasion pour souligner la volonté de Maurice de développer une économie bleue, un des trois piliers de la nouvelle stratégie économique de Maurice. Les deux autres piliers sont le développement d’un centre maritime et l’intégration économique dans la région et en Afrique.
Le ministre des Finances a observé que Maurice jouera un rôle important dans la création d’un corridor, non seulement en termes de connectivité aérienne entre l’Afrique et l’Asie, mais également en termes de mouvement de marchandises dans la région.
Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi observé qu’une compagnie australienne se propose de créer des facilités de bunkering à Maurice afin de servir le trafic maritime entre l’Asie et l’Afrique ainsi qu’entre l’Afrique et l’Amérique latine.