Des opérations conjointes de différentes unités de police de la Central Division ont conduit à l’arrestation d’un new offender, Tillen Paneken, 18 ans, habitant Ramjan Lane, Eau-Coulée. Ce voleur en série présumé serait l’auteur de pas moins de six forfaits dans les régions de Curepipe et Eau-Coulée ; parmi, des larcins dans des voitures de maître aux abords d’une mosquée à Curepipe durant le mois de Ramadan.
À la suite d’une analyse de la Divisional Crime Intelligence Unit (DCIU) des dépositions consignées démontrant une nette recrudescence de larcins dans les Station Areas d’Eau Coulée et de Curepipe au mois de juillet, des plans d’action ont été mis en oeuvre par la Divisional Planning Unit (DPU) dans les deux postes de police en vue de « curb down the trend ». Avec cette stratégie, les limiers de la Criminal Investigation Division, en étroite collaboration avec le Fields Intelligence Office (FIO), devaient systématiquement interpeller et interroger les individus suspects flânant dans leurs « catchment areas ».
Ainsi, les éléments de la FIO ont interpellé, lundi 13 août à la mi-journée, Tillen Paneken, avant de le soumettre à un interrogatoire. Les premières informations obtenues ont été communiquées dans un premier temps à toutes les unités de patrouille de Curepipe et d’Eau-Coulée.
Dans la soirée du lundi 13 août, le suspect a été aperçu dans un van dans la cour d’un habitant de Floréal. N’ayant pu fournir d’explications plausibles quant à sa présence dans ce véhicule, Tillen Paneken a été arrêté pour le délit de Rogue and Vagabond et s’est vu infliger une amende de Rs 1 600 devant la District Magistrate de la Cour de Curepipe.
Cinq jours après, soit dans la soirée du samedi 19 août, le Police Constable Lebon de
faction dans les parages de la mosquée Malartic à Curepipe, dans le cadre du déploiement pour le Ramadan, devait une nouvelle fois arrêter Tillen Paneken. Ce dernier a été aperçu tampering avec des véhicules garés à proximité de la mosquée; il était en possession d’un volumineux sac contenant une autoradio de la marque Pioneer, un modulateur de MP3 pour voiture entre autres.
Après de longues heures d’interrogatoire, menées par une équipe de la FIO sous la supervision du PS Gopychand, le voleur en série présumé devait avouer cinq autres cas de vol dont deux perpétrés dans des localités avoisinantes de Curepipe et trois à Eau-Coulée. Pressés de questions sur les articles volés, le suspect a balancé le nom d’un first offender, qui agirait en tant que receleur. L’enquête policière se poursuit en ce sens.