Le voltigeur Lambert Leclézio fait parler de lui. Après avoir sillonné l’Europe l’année dernière, il a posé ses valises en Belgique pour une compétition de voltige à Geel. À l’arrivée, une médaille de bronze pour le Mauricien en catégorie juniors. Samedi dernier, il a démontré qu’il est bien le meilleur voltigeur local en action en ce moment.
Devant la rude concurrence représentée par les Allemands et les Britanniques, Lambert Leclézio n’a pas tremblé. À l’arrivée, une note de 7.061, ce qui lui confère la médaille de bronze. Seuls Justin Van Gerven (7.512) et Miro Rengel (7.444) ont fait mieux que lui.
« Nous sommes très satisfaits de ce qu’il a montré », insiste Kim Gueho, présidente de la Fédération mauricienne de sports équestres (FMSE). Évidemment, les motifs de satisfaction sont énormes pour la FMSE. En tentant de lancer la discipline, elle ne savait pas encore que Lambert Leclézio allait accumuler les résultats en moins de deux ans. « Quand on sait qu’à Geel il y avait 45 finalistes au total et que lui il termine troisième, on ne peut qu’être contents. »
Dans la finale chez les juniors, on retrouvait sept autres candidats potentiels pour une médaille. « Il a même battu l’Anglais Andrew McLachland, celui-là même qui l’avait battu lors des championnats d’Europe en 2012 », savoure encore la présidente de la FMSE. Selon Kim Gueho, la force de Lambert Leclézio réside dans ses capacités dans les figures libres. « Il est artistique et acrobatique à la fois. En plus, il s’entend très bien avec son cheval, Timo. »
Kim Gueho en veut pour preuve le score réalisé par Lambert Leclézio. 8.978 à la technique, soit un des meilleurs résultats de la journée. Il a même fait mieux que Justin Van Gerven, grand vainqueur de la journée. « Il a fait de très bons scores. Et c’est encourageant pour lui », conclut-elle.