Leur formation médicale à l’ex-École Louis Pasteur n’ayant pas été validée par le Medical Council, c’est vers l’Université de Maurice que 14 aspirants médecins se sont tournés. Les 8 et 9 décembre derniers, après six mois de cours complémentaires proposés par l’UoM, ils ont pris part aux examens de médecine dans l’espoir d’être enfin reconnus s’ils y réussissent. La formation complémentaire a reçu la collaboration de l’Université de Bordeaux. Le Pr Dominique Midy, de l’Université de Bordeaux, souligne qu’« il est indispensable pour les étudiants et parents de rechercher un avis officiel du Medical Council sur la validation des formations médicales proposées par les institutions privées avant de s’inscrire ».
Les étudiants de l’ex-École Louis Pasteur n’avaient pu obtenir la reconnaissance du Medical Council pour les six années effectuées dans cet établissement qui a fini par fermer ses portes. C’est ainsi qu’ils ont opté pour des cours complémentaires sanctionnés par des examens à l’UoM. Celle-ci a reçu dans ce contexte la collaboration de l’Université de Bordeaux, son partenaire depuis 2001.
Selon le Professeur Romeela Mohee, vice-Chancelière de l’UoM, « l’UoM a souhaité apporter son aide à ces 14 aspirants médecins pour que leur diplôme soit reconnu par le Medical Council. C’est ainsi que l’UoM a pris l’initiative de se tourner vers l’Université de Bordeaux pour trouver une solution. Ensemble, nous avons mis au point un programme de formation complémentaire de six mois ».
De son côté, le Pr Dominique Midy, représentant de l’Université de Bordeaux, ayant fait le déplacement dans l’île dans le cadre de ces examens de médecine, explique qu’« à la fin de cette formation de six mois, les étudiants ont eu à soumettre un mémoire et ont été évalués à travers des examens écrits et oraux. Les délibérations du conseil des examinateurs et les résultats seront connus d’ici peu ». Par ailleurs, s’agissant du choix de formation médicale, le Pr Midy a souligné qu’il est « indispensable que les étudiants et parents recherchent un avis officiel du Medical Council sur la validation des formations médicales proposées par les institutions privées avant de s’inscrire. Cela leur évitera de se retrouver face à un problème où les études ne sont pas reconnues ».
Pour rappel, cela fait 15 ans que l’UoM propose, conjointement avec l’Université de Bordeaux, une formation médicale aux étudiants mauriciens. Ces derniers peuvent s’inscrire au programme de BSc (Hons) Medical Science, faire la première année du mastère en médecine à l’UoM pour ensuite compléter les deux dernières années à Bordeaux. Par la suite, après 18 mois de stage à Maurice, les diplômés peuvent exercer sur le territoire mauricien. Le Professeur Midy souligne que des discussions ont été engagées quant à la possibilité que ces stages soient organisés à La Réunion pour permettre aux étudiants d’acquérir plus d’expérience. En outre, dans le cadre de la nouvelle convention entre l’UoM et l’Université de Bordeaux, 25 étudiants pourront désormais poursuivre leur formation en médecine à Bordeaux.