En vue de l’entrée bientôt des familles de River Bank Anse-Courtois dans leur nouveau logis à Gros-Cailloux (Petite-Rivière), les enfants du primaire ont été admis aujourd’hui — ler jour du deuxième trimestre — à P.D. de Marigny G.S, située non loin de leur future demeure. Par ailleurs, il est fort probable que les familles partent pour Gros-Cailloux avant le prochain week-end.
Pour rappel, ces familles habitaient, jusqu’aux inondations meurtrières du samedi 30 mars, sur la berge d’une rivière dans le village de Pailles, précisément à Anse-Courtois. Depuis cette date, elles ont transité dans plusieurs endroits et se trouvent actuellement dans un abri temporaire à Beau-Bassin, à proximité de la piscine Serge Alfred. Elles sont encadrées par l’ONG Family Care et d’autres bénévoles.
Malgré cette situation instable, l6 enfants ont repris le chemin de l’école aujourd’hui, dans un nouvel environnement scolaire. Parmi eux, deux vont en maternelle, six au secondaire et huit au primaire. Leurs parents et un social worker les ont accompagnés pour ce premier jour d’école. Les animateurs du Family Care, à pied d’oeuvre très tôt ce matin, se sont occupés du moindre détail pour cette rentrée scolaire. Mais ce n’est pas leur faute si le transport qui devait conduire les enfants est arrivé avec un peu de retard pour ce premier jour. « C’est vrai qu’il y a beaucoup de bouleversements dans la vie de ces enfants depuis le 30 mars dernier. Nous sommes satisfaits que chaque enfant en âge d’être scolarisé est entré à l’école aujourd’hui. Le plus important à présent est un suivi scolaire. On sait qu’ils ont des difficultés d’apprentissage mais on ne connaît pas exactement leur niveau. Nous allons leur donner un accompagnement scolaire », déclare au Mauricien ce matin Jean-Marie Pazot, responsable de Family Care. Cette ONG bénéficiera de l’apport d’autres groupes dans cette tâche.
Pour leur part, les adultes de ces familles sont beaucoup plus préoccupés par la date de leur départ pour Gros-Cailloux et montrent à présent des signes d’agacement. La PPS Aurore Perreau avait laissé entendre qu’ils bougeraient le dernier week-end mais il paraît que l’absence au pays de certaines personnalités n’a pas permis ce déplacement. La cérémonie de remise de clé ne se passera pas dans la discrétion.