Pour de nombreux étudiants, le mois d’octobre rime avec révisions, stress et insomnies. Si les examens n’ont pas encore débuté, cela ne saurait tarder. Selon Tulsee Sibartie, instructrice de yoga à Art of Living, pour calmer les angoisses, le yoga est une solution de relaxation ancestrale que beaucoup gagneraient à adopter.

“Nous sommes dans une période culminante dans la vie d’un étudiant. Comme en témoignent les yeux rougis et douloureux, un air de “sortir du lit” et la pile de notes empilée sur le bureau”, confie Tulsee Sibartie. Il y a tant à faire en si peu de temps qu’il n’est pas étonnant de voir l’étudiant de l’année s’effondrer sous la pression. Le yoga vise la maîtrise de soi à travers un certain nombre d’exercices et de postures différentes. C’est une méthode de relaxation qui, en période d’examens, permet de prendre le contrôle sur les événements au lieu de les subir. “Le yoga et la méditation peuvent aider votre enfant à briller.”

Se réveiller du bon pied.

La prof de yoga estime que sans repos physique et mental, la mémoire et la concentration ne sont pas assez vives. “Réveillez-vous avec le lever du soleil et faites quelques exercices de yoga légers comme la “Salutation au soleil” (Surya namaskar), suivie de simples exercices de respiration (par exemple, Nadi Shodhan Pranayama).” Les douze rondes rapides de “Salutation au soleil” sont un entraînement complet du corps qui vous laisse frais et énergique. Toutes les postures de yoga qui se plient vers l’avant ou les asanas de yoga apportent plus de sang dans la région de la tête ainsi qu’une longue et profonde respiration, qui augmente la quantité d’oxygène dans le sang. Avec comme résultat un esprit plus détendu, plus vif et plus concentré.

Méditer et étudier.

La méditation peut aussi être utilisée comme outil d’étude. Pratiquez une simple méditation quelques minutes juste avant de commencer à réviser aide à apprendre rapidement et à mémoriser plus longtemps. Une fois que vous êtes prêts à vous lancer, asseyez-vous et commencez à étudier. Surtout pas d’excuses. Une pause est souvent nécessaire lors de ce processus d’apprentissage extrême. “Lorsque vous sentez que vous ne pouvez pas terminer une partie, faites une pause.” Écoutez de la musique, discutez avec vos proches, jouez dehors ou faites une promenade de dix à quinze minutes.

La prof de yoga souligne qu’il ne faut pas trop se laisser distraire par des amis durant cette période. Si certains peuvent vous encourager à vous dépasser, d’autres peuvent au contraire vous freiner dans votre course. Il est essentiel de garder une certaine ligne de conduite par rapport à vos révisions et vos objectifs.

L’acte de vie le plus fondamental est la respiration. Elle est connectée à l’esprit. Selon un membre actif d’Art of Living, “lorsque le mental est agité, la respiration est courte, chaude et rapide. Lorsque l’esprit est détendu, la respiration est longue et lente. Plus la respiration est profonde, plus l’apport en oxygène est important et l’apport en oxygène au cerveau plus efficace”.

Une bonne alimentation.

Favorisez un bon régime alimentaire durant cette période. Tulsee Sibartie constate que les étudiants ont tendance à se laisser aller par manque de temps ou d’appétit. Ce n’est pas la bonne approche à adopter. “Mangez bien et léger, de préférence une nourriture végétarienne fraîche et légère faite maison, qui peut aider à augmenter sa capacité de concentration.” Les fruits frais et les légumes verts peuvent largement contribuer à répondre aux besoins de l’organisme pendant cette période. Mettez au tiroir les aliments emballés, salés, gras ou sucrés.

Sri Sri Ravi Shankar, fondateur d’Art of Living, a déclaré ceci : “Encouragez les enfants à être plus énergiques en mangeant bien, en faisant de l’exercice physique. Réduisez les charges sur leur tête. Les parents et les amis ne doivent pas exercer de pression sur les enfants. Quand les enfants font du yoga ou de la méditation, jouez à des jeux créatifs et coopératifs, pas à des jeux de compétition; leur niveau d’énergie va augmenter. Cela a comme effet de les inciter à prêter plus d’attention à leurs études.”

Pendant les examens

– Avant d’entrer dans la salle d’examens, détendez-vous car vous n’avez plus besoin d’emmagasiner plus d’infos.
– Si vous vous sentez tendu pendant un examen, concentrez-vous sur votre respiration et respirez profondément et longuement. Observez votre souffle entrer et sortir et sentez votre calme et votre équilibre revenir.
– La prière aide également votre esprit à se concentrer.

Pour les débutants

Pour commencer, les débutants peuvent essayer le Pranayama, des exercices de respiration. Cette discipline peut-être pratiquée tout le temps, très facilement, même dans le bus. Cela permet de se détendre de manière assez efficace et rapidement. Il s’agit d’une respiration consciente. Pendant l’inspiration, il faut compter jusqu’à quatre; pendant l’expiration, jusqu’à six. Il faut le faire le plus souvent possible. Lorsque l’on est constant, les bienfaits sont vite évidents.