Les termes de l’échange, soit le ratio entre l’indice des prix à l’exportation et l’indice des prix à l’importation, se sont détériorés au cours du deuxième trimestre de 2012. C’est ce qu’indique Statistics Mauritius dans un relevé publié cette semaine et portant sur l’évolution des deux indices en question.
L’indice des termes de l’échange a baissé de deux points au cours du deuxième trimestre pour passer à 81,9 points, mais comparativement à fin juin 2011, il a progressé de 1,1 point. Selon Statistics Mauritius, cette détérioration sur la période avril-juin 2012, comparativement au trimestre précédent, est due à une hausse beaucoup plus rapide de l’indice des prix à l’importation (+3,2 %) par rapport à celle de l’indice des prix à l’exportation (+ 0,7 %).
L’indice des prix à l’importation couvre environ 91 % des produits importés par le pays. Il est passé de 120,2 points à 124,1 points au cours du deuxième trimestre, une augmentation attribuable en grande partie à la montée des prix des machines/équipements de transport (+14,9 %), des produits alimentaires (+7,8 %), compensée en partie par le fléchissement des prix des produits pétroliers (-4,9 %). Lorsque la comparaison est faite avec le niveau de l’indice à la fin du trimestre correspondant de 2011, on note une progression de 5,3 %. Statistics Mauritius précise que cette hausse est due à la montée des prix des machines/équipements de transport (+13,9 %), des produits alimentaires (+4,6 %) et des produits pétroliers (+2,5 %).
Pour ce qui est de l’indice à l’exportation, l’augmentation de 0,7 % est expliquée essentiellement par le renchérissement des prix des produits alimentaires (+2,7 %), en particulier les produits de la mer, alors que les prix des produits manufacturés exportés ont accusé une réduction de 0,5 %. En comparaison aux niveaux des prix prévalant au deuxième trimestre de l’année dernière, on observe une hausse de 6,7 % de l’indice qui, souligne-t-on, repose surtout sur la progression des prix des produits alimentaires (sucre et produits de la mer). Par ailleurs, il faut souligner que l’indice des prix des produits manufacturés, dont le textile et l’habillement en majorité, s’est replié de 0,5 % au cours du deuxième trimestre de 2012, mais comparativement au trimestre correspondant de 2011 une augmentation de 0,8 % est constatée.
Statistics Mauritius fait ressortir que l’indice des prix à l’exportation aide non seulement à mesurer les changements dans les prix des produits vendus à l’étranger, mais constitue aussi un élément de base pour évaluer la compétitivité des produits mauriciens en relation à la tendance des prix des mêmes types de produits des pays concurrents. S’agissant de l’indice des prix à l’importation, il est considéré comme un important indicateur économique servant à mesurer les changements des prix à l’importation, à l’analyse de l’impact de toute modification de prix sur d’autres secteurs économiques et à établir les changements dans le volume des importations et l’évaluation des effets du taux de change sur les prix.