Un colporteur interpellé à Vallée-Pitot le 16 juillet 2013, sur lequel la police a trouvé douze faux billets de Rs 1 000 et neuf de Rs 500, a plaidé coupable lorsqu’il a comparu devant la magistrate Niroshini Ramsoondar. Toutefois, en prononçant la sentence, la magistrate ne lui a imposé aucune peine d’emprisonnement ni d’amende. Elle a, en fait, opté pour la liberté conditionnelle.
Les conditions que le colporteur aura à observer sont : 1) verser une caution de Rs 25 000 ; 2) signer une reconnaissance de dettes pour une somme de Rs 50 000 ; et 3) faire en sorte de bien se comporter pendant une période de trois ans. En cas de faux pas, il aura à purger une peine de six mois de prison.
Les faux billets trouvés sur l’accusé ont été saisis par la police aux fins d’enquête. La magistrate a retenu les faits suivants avant de se prononcer sur la sentence : l’accusé a reconnu ses torts et présenté ses excuses à la cour. De plus, il a été placé en détention préventive pendant dix jours.