Un quatrième album pour Mr Snyp, qui s’associe à Murvin Clélie de The Prophecy. Renaissance remet l’ancien boxeur Jean Daniel Milazare sur le ring musical après un dur combat qui a failli le mettre K-O.
Ce n’était pas Eye of the Tiger de la BO de Rocky 3 qui le motivait avant de monter sur le ring. “Ce n’était pas mon genre ! J’avais besoin de quelque chose de cool. Paradoxalement, c’est ce qui me mettait en condition et qui me donnait la force avant un combat.” Stevie Wonder ou Boys 2 Men : les chansons d’amour lui donnaient l’énergie qu’il fallait pour cogner et encaisser au temps où il était l’un des espoirs rodriguais en matière de boxe.
Si ce coma provoqué par un accident ne l’avait pas contraint à un repos forcé, il aurait pris part au championnat mondial pour lequel il se préparait. “Quand le médecin m’a imposé deux années de repos, je me suis demandé ce que je ferais de ma vie. Heureusement que j’avais un moral à toute épreuve. J’ai ressenti comme une force qui m’a poussé vers une autre voie.”
La mélodie n’a jamais quitté la tête de ce sentimental, et c’est en elle qu’il a trouvé refuge en devenant chanteur. Il y eut Rekonet mo zil (2004), Synper Revolution (2006) et Rodriguais (2012). Au centre de tous ces albums, un sentiment pour le motiver, comme au temps où il montait sur le ring : l’amour.