Plus d’une semaine après l’annonce du vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, à l’effet que les rochers à risques situés sur le haut de la montagne Macondé seront purgés, les habitants de la région attendent toujours, le contrat pour cet exercice devant être alloué ce jeudi. Et selon nos informations, les travaux — qui ont nécessité la fermeture de la route de Macondé depuis plus d’un mois déjà après la chute d’un rocher de plus de 50 tonnes — ne démarreront que lundi de la semaine prochaine, soit dans huit jours. Ce n’est qu’après cet exercice — dont les coûts n’ont pas encore été déterminés et qui devra être effectué par une firme étrangère, réunionnaise selon nos informations, disposant de l’expertise en la matière — qui s’étalera sur une semaine environ,  qu’une partie de la route de Macondé sera réouverte. Pour l’heure, les autorités envisagent une réouverture uniquement pour les piétons, mais cette donne pourrait changer et une des deux voies réouverte à la circulation des véhicules. Cependant, les autorités souhaitent une nouvelle analyse de la situation à Macondé par les experts, après les travaux de purge, pour se prononcer.