Le 23 mai dernier, les membres du Mouvement d’aide à la maternité (MAM) se sont réunis au collège BPS de Beau-Bassin. « Fidèles à la tradition, explique Yolande Bruneau, présidente sortante de MAM, nous avons souhaité réunir nos mamans et leurs chers petits. » Une fois n’est pas coutume cependant, explique-t-elle encore, « comme cette année nous marquons les 20 ans d’existence de MAM, nous avons changé la formule… »
En effet, d’ordinaire, le MAM marque la fête des Mères par le biais d’activités et de réunions régionales, « dans les différents endroits où vivent et oeuvrent nos mamans ». Mais cette fois, « du fait que cette fête des Mères coïncide avec les 20 ans de l’association, nous avons préféré réunir tout le monde, le temps d’une grande célébration ! ».
Au menu samedi dernier : chants, danses, sketches et poésies par les enfants des mamans. « L’occasion n’étant pas propice à la prévention, mais à la sensibilisation, continue Yolande Bruneau. Nous avons surtout mis l’accent, durant la cérémonie, sur la nécessité pour les mamans, surtout les plus jeunes, car nous avons cette problématique aujourd’hui, d’apprendre à gérer leur temps et leurs responsabilités de femme, de mère et de professionnelles. » En effet, le MAM, par le biais de son programme “Maman Soleil”, « offre aux jeunes mères surtout, la possibilité de suivre une formation professionnelle afin de devenir économiquement indépendantes ».
Quelque 200 personnes, membres du MAM, et officiels de l’association s’étaient déplacés samedi dernier au BPS. Les ministres Fazila Daureeawoo et Aurore Perraud, qui avaient été conviées par l’association, n’étaient pas présentes.