Le ministre de la Santé et de la Qualité de la Vie, Anwar Husnoo, a procédé au lancement du Fleet Management System à l’hôpital Jeetoo à Port-Louis hier. Opérationnel depuis mai de cette année, ce système couvre 315 véhicules du ministère de la Santé, dont des ambulances, qui sont désormais équipées de GPS.
L’objectif de ce système est de mettre à jour et d’améliorer les services dans le secteur de la Santé publique. Selon le Regional Health Director de l’hôpital Jeetoo, le Dr Nawoor, il permettra également de moderniser ce secteur à Maurice.
Anwar Husnoo a pour sa part expliqué que le secteur de la santé doit assurer un service 24 heures sur 24 et que le ministère doit gérer environ 300 véhicules, dont des ambulances, des minibus, des camions, des transports mobiles, entre autres. « Afin d’améliorer l’efficacité des services de transport, que ce soit pour transporter des citoyens malades ou blessés, ou des produits, équipements et déchets médicaux, il est devenu impératif d’avoir un système de contrôle sur les mouvements des véhicules. D’où le développement du Fleet Management System pour mieux gérer les véhicules à l’aide d’un GPS de haute technologie ».
Le ministre explique que la première phase de ce projet consiste à équiper 92 véhicules, dont le coût s’élève à Rs 5,9 millions. La deuxième phase du projet devra débuter d’ici la fin de cette année.
Le serveur informatique chargé de gérer le système se trouve au Government Online Center. L’accès est étendu à huit centres, dont les cinq hôpitaux régionaux de l’île, à l’Operation Support Service Department, à la Central Supply Division et au quartier général du ministère de la Santé.
Revenant sur le but de ce projet, Anwar Husnoo a expliqué qu’il permettra de situer la position exacte des véhicules attachés au ministère de la Santé, surtout les ambulances en cas d’urgence, et ainsi offrir un meilleur service à la population. « Il y a d’autres bénéfices également. Nous allons ainsi pouvoir traiter les cas d’abus. C’est un « critical management tool » qui a d’innombrables avantages. Nous pouvons déterminer le chemin le plus court pour atteindre sa destination au plus vite. En cas besoin ou d’urgence, nous pouvons localiser d’autres véhicules qui sont à proximité. Nous pourrons surveiller le comportement ou mauvaise conduite des chauffeurs des véhicules ».
La formation du personnel concerné a été assurée par la compagnie Naveo, chargée de mettre en place ce projet. « Le Fleet Management System sera sous surveillance 24 heures sur 24 et pendant les sept jours de la semaine ». Le système est opérationnel depuis mai 2017 et le ministère, affirme Anwar Husnoo, reçoit de moins en moins de plaintes depuis son implémentation.