Ils étaient près de cent chevaux à se succéder sur la piste lors de cette séance qui s’est tenue par un temps splendide. Avec la saison qui tire à sa fin, les principaux protagonistes sont pour l’essentiel soumis à un travail de maintenance. En revanche, nous avons noté le retour de certaines unités, un temps mis à l’écart mais qui ont été appelées en renfort vu le manque d’effectif.
À ce chapitre, on conseillera aux turfistes de suivre la progression d’Artful Prince qui a été récupéré par l’écurie Raj Ramdin et qui depuis quelque temps se montre très régulier au centre.  Ce cheval, qui n’a disputé qu’une course cette saison sous les couleurs de l’écurie Rousset, a bénéficié d’une attention particulière de la part de son nouvel entourage, et ses prestations à Port-Louis se doivent d’être suivies. Son compagnon de box, Please To Progress, qui n’a pas été ridicule lors de sa reprise il y a deux semaines, a paru plus affûté avec une course dans les jambes. À retenir également la belle forme de Tiger Master qui n’est pas passé inaperçu sous la selle de Nabil Sheik.
Casey’s War (Dylan Migale) séjourne actuellement au centre vu qu’il n’y a pas de course de prévu pour lui dans l’immédiat. Il s’est contenté de se dégourdir les jambes, sans plus. En revanche Captains Bounty (Sanish Ramgopal) et Rebel’s Game (Mayeven Chinapiel) préparent activement leur prochaine sortie. Il sont actuellement à leur meilleur niveau.
Du côté de l’entraînement Allet, on retiendra principalement la belle forme de Mighty Mars qui ne semble pas loin de sa deuxième victoire au Champ de Mars. Freedom, qui est désormais éligible pour une course de benchmark 36, s’est montré appliqué lors de son travail. C’est un coursier qui mérite de figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes. Quant à Mining Prospect, qui n’a plus été revu en compétition depuis la 5e journée, il a longuement travaillé dans le grand manège sous les ordres de Sunil Bhundoo.
Alberts Day en crescendo
Alberts Day, qui n’avait pas mal couru avec l’apprenti Mervin Teetan à sa dernière sortie, a paru sur une pente ascendante. Il arborait une robe luisante sous la selle du trackrider Naveen Reegah. En revanche, Monarchs Emblem et It’s My Party donnent l’impression de pouvoir progresser davantage.
Chez l’entraînement Narang, c’est incontestablement Gameloft qui a laissé la meilleure impression. On voit mal ce coursier terminer la saison sans la moindre victoire dans son escarcelle. Le travail de son compagnon d’entraînement, Wing Man (Alvinio Roy) a été axé sur la résistance avec pas moins de quatre tours de piste sous les sabots. À noter la réapparition de Seven Carat qui avait contracté un abcès au pied. Il est loin de sa forme optimale.
À l’écurie Merven, la présence de Kazm, qui nous est arrivé l’an dernier et qui n’a pas couru depuis plus d’un an, ne nous a pas échappé. C’est un coursier qui a séjourné essentiellement sur le littoral depuis son arrivée et ce n’est que récemment qu’il a été envoyé au centre pour être castré. Il est l’un des rares chevaux de cet établissement à avoir travaillé en ce vendredi matin.
Colour Of Courage donne l’impression d’avoir profité de sa course de rentrée. Ce grand cadre nous a paru plus affûté et il sera plus percutant à sa prochaine sortie. Recall To Life (Nishal Teeha) a maintenu une forme inchangée. Travail en binôme pour Nothing Compares (Nishal Teeha) et Mojo G (Alvinio Roy) avec le dernier nommé laissant la meilleure impression. Ce coursier mérite d’être suivi en cette fin de saison.