Cette séance s’est tenue par beau temps sous les yeux d’un bon nombre de turfistes. Même si les pluies qui se sont abattues dans la nuit de jeudi à vendredi ont quelque peu alourdi la piste, la centaine de chevaux qui se trouvent au centre ont travaillé normalement.
Aspen Emperor (Rahul Beeharry) est un des coursiers qui ont tapé dans l’oeil en ce vendredi matin. Le pensionnaire de l’écurie Rousset, qu’on n’a pas revu en compétition depuis la 12e journée, a pleinement profité du break que lui a accordé son entourage et semble très au point physiquement. À n’en point douter il sera un os dur pour ses adversaires ce samedi s’il est aligné. Son compagnon d’écurie Witch Var (Nishal Teeha), qui a eu tout le temps voulu pour s’adapter aux conditions locales, ne semble pas loin de ses débuts. Il a paru dans une forme appréciable.
À l’image d’Aspen Emperor, Midnight Master semble très au point physiquement. Le sujet de l’écurie Rameshwar Gujadhur a été l’auteur d’un travail de bonne facture sous la conduite de Naveen Reegah et était intenable à son retour aux écuries. Wonder Kid, du même établissement est lui aussi dans une superbe condition. À la faveur d’un bon engagement, ce coursier, sur sa forme actuelle, aura des arguments à faire valoir à sa prochaine participation. Son compagnon d’écurie, Brazo (Akilesh Reedoye) progresse lentement mais sûrement. Coursier doté d’un certain potentiel, il devrait être d’un bon apport à son écurie en fin de saison.
Seneschal (Vinay Naiko) n’a pas impressionné et semble posséder encore une belle marge de progression. En revanche, son compagnon d’écurie Istiqraar a conservé ses belles dispositions. Ce coursier sera un strong factor à sa prochaine sortie, à plus forte raison s’il a est aligné dans sa catégorie. Toujours à l’écurie Allet, I’ll Be Back (Sunil Bhundoo) a donné satisfaction lors de son travail sur deux tours de piste et semble avoir conservé ses belles dispositions.
Spacebeam et Mount Hillaby avec les oeillères

Après avoir été essayé avec des pacifiers – harnachement dont il était muni à sa dernière apparition – Hunting Time a cette fois travaillé avec un Head band et une Drop Noseband. Mais malgré l’apport de ces nouveaux harnachements, on retiendra qu’il se montre toujours ardent, donnant du fil à retordre à Nishal Teeha. Son compagnon d’écurie Ridge Too Far semble prêt pour sa reprise avec la compétition. Il a paru dans une bonne forme en apparence.
Spacebeam et Mount Hillaby ont travaillé avec les oeillères. Ces deux chevaux ont paru dans une très belle forme et méritent d’être suivis à leur prochaine sortie. La première course de Forest Panther (Kenny Gustave) semble lui avoir fait du bien car il a paru dans de meilleures dispositions. À l’écurie Foo Kune toujours, Liam (Dinesh Sooful) et Eagle Award (Kenny Gustave) ont été les auteurs d’une excellente prestation sur trois tours de piste. Ces deux chevaux ne sont pas loin de leur forme optimale et devront faire parler d’eux à leur prochaine sortie.
Even Chance (Vinod Rossick) et Torero Dancer (Vishnu Ponnen) ont travaillé en binôme, le premier laissant la meilleure impression. The Pieman, qui est réputé pour être un sujet difficile, a sensiblement amélioré l’état de sa robe, preuve que sa dernière course lui a été bénéfique. De son côté, Double Dash affiche une forme inchangée et à la faveur d’un engagement bien choisi, a les moyens de renouer avec le succès.
À l’écurie Maigrot, Top Of The Chocs (Jerry Leung) a paru en progrès. Il retrouve graduellement ses automatismes et peut revoir ses ambitions à la hausse à sa prochaine sortie. Le gris Lividus (Alvinio Roy) est en pleine possession de ses moyens. Souvent desservi par de mauvaises lignes ces derniers temps, il doit être sérieusement considéré avec un bon numéro dans les boîtes de départ. Son compagnon d’écurie Hills Of Rome ne peut être mieux au niveau de la condition. Il a donné entière satisfaction sous la selle de Jerry Leung.
Du côté de l’écurie Gujadhur, Strum (Sachin Chowa) a encore progressé après sa dernière course victorieuse et a beaucoup amélioré l’état de sa robe. Son compagnon d’écurie Kremlin Captain semble avoir bien pris sa dernière course après plus d’une année loin de la compétition. Il a été pour l’essentiel maintenu sur la fraîcheur.