C’est par un temps pluvieux que s’est tenue cette séance. Malgré une piste détrempée, les chevaux n’ont pas chômé car ils étaient plus d’une centaine à être au rendez-vous. Comme c’est le cas à chaque fois qu’il vient au centre, Robbie Burke n’est pas passé inaperçu en ce vendredi matin, faisant travailler plusieurs chevaux de son écurie.
L’Irlandais est arrivé très tôt au centre et s’est vite mis en selle sur Count Emmanuale avec qui il a pris beaucoup de patience. Ce cheval qui a connu pas mal de pépins de santé après sa course victorieuse de la 2e journée, semble sur la bonne voie et retrouve graduellement ses automatismes. Il a du reste laissé une belle impression ce matin-là et ses prestations à Port-Louis doivent être suivies avec attention. Le triple jockey champion a aussi pris beaucoup de soin avec Dust In The Wind qui a paru dans une belle condition physique. Son compagnon d’écurie Bandido Caballero débordait d’énergie sous la conduite de Mervyn Teetan qui a eu toutes les peines du monde à le maîtriser. Sa première course lui a, de toute évidence, fait beaucoup de bien et il est actuellement resplendissant de santé.
La Foce (Nishal Teeha), bien que n’arborant pas une belle robe, a donné sa satisfaction lors de son travail sur trois tours de piste. Il jouit d’une belle forme. Son compagon d’écurie Southern Taste qu’on n’a pas revu en compétition depuis la 10e journée pour cause de blessure, a bénéficié d’une bonne préparation au centre. Reste à savoir comment il se comportera lorsqu’il sera appelé à faire son essai aux stalles, lui qui se montre souvent difficile lors de cet exercice. Quant à Strike Again, qui ne possède pas les meilleurs pieds du monde, il donne l’impression d’avoir bien pris sa dernière course.
Il en est de même pour Surprising Dream de l’écurie Mahess Ramdin, très malchanceux à sa dernière tentative. Il n’a pas été bousculé lors de son travail sur deux tours de piste sous la conduite de Jean-Roland Boutanive. La première sortie de son compagnon d’écurie Western Jet  a fait du bien à ce dernier puisqu’il a paru dans une condition améliorée.
Top Of The Chocs en progrès
Top Of Chocs (Bhavish Gooljar) a laissé entrevoir de belles dispositions lors de son travail sur deux tours de piste. Ce coursier qui est passé à côté de la première moitié de la saison, devrait nous montrer un meilleur visage dans la seconde s’il maintient sa progression. Décevant à sa dernière sortie, son compagnon d’écurie Iwayini bénéficie actuellement d’un petit break au centre et n’a fait que de se dégourdir les jambes. En revanche, Don’t Tell Mama respire la santé et sa prochaine candidature doit être prise très au sérieux.
Bingelela a été l’auteur d’un travail de bonne facture sous la conduite de Dinesh Sooful. Ce coursier progresse à chacune de ses sorties et devrait être en mesure de disputer la victoire à sa prochaine apparition s’il maintient ce cap. Twitter, qui a couru en temps record à sa dernière sortie, semble ressentir les séquelles de cette débauche d’énergie. Il n’a pas impressionné lors de son travail sur deux tours de piste. Après ses mésaventure de la 20e journée, Always Flirting (Kenny Gustave) est venu se refaire une santé au centre où il a été maintenu sur la fraîcheur.
À l’écurie Merven, Prince Of Wings (Vishnu Ponnen) a, fidèle à son habitude, attiré les regards. Son travail a été axé sur la vitesse. Il progresse lentement mais sûrement. Son compagnon d’écurie Gray’s Champ (Vinod Rossick) est un coursier qui sera fort utile à son établissement dans la seconde partie de la saison. Ses trois courses lui ont été bénéfiques car il a paru plus affûté. Sa situation diffère singulièrement de celle de Royal Times qui semble très loin de sa meilleure forme.
À noter que plusieurs chevaux du dernier contingent ont terminé leur période de quarantaine et se sont exercés pour la première fois au centre. Ils sont Argo, Epicentre et Seven Carat (Jean-Michel Henry), Data Controller et Kentucky Bluegrass (Perdrau) et Applepie et Hallowed (Mahess Ramdin).