Ils sont 70 nouveaux Management Support Officers à rejoindre les 61 500 fonctionnaires déjà en poste. Lors d’une fonction ce matin pour accueillir ces nouvelles recrues de la fonction publique, le ministre de tutelle, Eddy Boissezon, a souligné l’importance pour ces jeunes de prodiguer à la population un service prompt et de qualité. « En tant que fonctionnaires, vous devrez adhérer aux principes d’intégrité et d’honnêteté », a-t-il ajouté.
Etant donné la perception existante selon laquelle des fonctionnaires ne seraient pas toujours recrutés sur la base de la méritocratie, le ministre Eddy Boissezon a souligné que les jeunes qui étaient là hier ne sont « pas là par chance, mais sur la base de la méritocratie ». Pour lui, « vous méritez votre place ici après un exercice de sélection ». S’adressant aux jeunes, il leur a dit qu’en tant qu’un nouveau groupe d’officiers, « avec une nouvelle vision, je n’ai aucun doute que vous participerez activement dans l’initiative de réforme du gouvernement pour transformer la société civile en une qui soit professionnelle et engagée vers l’excellence ». Il devait aussi leur faire ressortir que les « citoyens, aujourd’hui, sont entièrement conscients de leurs droits et sont donc très exigeants par rapport aux services reçus ». Et d’ajouter : « Le service à la nation est une responsabilité noble. Il est d’une importance capitale de prodiguer un service prompt et de qualité au public ». Depuis que le gouvernement est au pouvoir, ajoute-t-il, des milliers de postes vacants ont été remplis dans les secteurs publics. « La fonction publique a souffert d’un manque de personnel qui a affecté la qualité du service dans divers départements ».
Et de conclure qu’en tant que ministre : « mon devoir est de vous demander de mettre en pratique la bonne attitude pour la satisfaction de la population. Là où il y a satisfaction de la part du public, il y a de la confiance dans la fonction publique. En tant que fonctionnaires, vous aurez à adhérer à l’honnêteté et à l’intégrité ».
Le directeur du Human Resource Management, Sooreklal Luchoomun, a également mis en avant le fait que quand « vous êtes recruté par l’Etat, vous devrez observer un code d’éthique ». Il poursuit : « Vous serez postés au sein de divers ministères. Vous devez donner le meilleur de vous-même. Vous devez assister votre supérieur dans l’analyse des problèmes ».