Les examens écrits pour le poste d’Office Management Assistant font l’objet d’une demande formelle de renvoi suite à de nombreuses doléances des fonctionnaires. En effet, la Government General Services Union (GGSU), avec comme président le syndicaliste Rashid Imrith, lance un appel pressant au Premier ministre sir Anerood Jugnauth pour repousser la date des examens initialement fixés pour ce samedi. Le corps syndical engagé dans la fonction publique évoque le fait que les candidats ayant célébré la fête religieuse Maha Shivaratree et le nouvel an chinois seront « grandement pénalisés » par la tenue de ces contrôles, qui se tiendront dans trois jours.
D’entrée de jeu, dans la correspondance expédiée au Premier ministre aujourd’hui, le syndicaliste Rashid Imrith explique qu’au vu de l’insistance de la Public Service Commission pour maintenir ces examens écrits samedi, il n’a eu d’autre choix que de se tourner vers le chef du gouvernement pour exprimer cette requête urgente. « The GGSU is appealing to you as head of government in the name of all those candidates who strongly feel that they have been pu as a serious disadvantage in view of their religious and traditional beliefs and practices, or posting in the personnel emolument units of all Finance Sections of ministries and departments », devait soutenir Rashid Imrith en vue de donner un aperçu général de la situation concernant cet examen de la fonction publique.
Le syndicaliste poursuit en soulignant qu’outre le fait d’avoir suivi des traditions religieuses dans le cadre de la fête Maha Shivaratree : « The union has also received representations from Management Support Officers posted to Personnel Emoluments units of Finance Sections. These candidates also feel that they are being disadvantaged at the written examination in view of their obligation to respect CISD schedule for the submission of variations in respect of March 2015 salary payment of all employees of the Civil Service on the normal pay roll. » Ainsi, dans les rangs de la GGSU, on tente de faire comprendre qu’il est possible de repousser ces examens écrits dans un intervalle de deux semaines. « Le corps syndical ne manque pas de souligner que plus de six mois se sont déjà écoulés depuis la date de publication en vue des promotions pour le poste d’Office Management Assistant et que the drastic urgency preventing a minimal delay in the examination date escapes normal logical. »
La GGSU conclut en indiquant : « Gouvernment should be in position as an employer to influence the Public Service Commission to observe such a fundamental norm in any exercice that affect the career prospect of its employees. » Rashid Imrith est d’avis que le renvoi de ces examens écrits assurera « une opportunité équitable et égale pour tous les candidats » dans le cadre de cet exercice de promotion.