Ça bouge du côté de la fonction publique actuellement. Depuis le 1er juillet, une vingtaine de fonctionnaires ont été promus au rang d’Office Supervisor. Dans une circulaire émise le 3 juillet dernier par le ministère de la Fonction publique, celui-ci indique que si certains fonctionnaires se sentent lésés par cet exercice de promotion, ils peuvent avoir recours au Public Bodies Appeal Tribunal dans un délai 21 jours. Des fonctionnaires promus, on dénombre 13 femmes et 6 hommes.

Les fonctionnaires qui ont été promus sont, entre autres, Marie Noëlle Huguette Delaitre, Marie Ginette Armansin, Farad Paraouty, Sanjini Beeharry, Prabodhnee Ramtohul, Jayraj Dauharry, Bibi Rehana Dinally, Mahmud Nazin Rozun, Ramsamy Ramanah, Sharada Devi Puryag, Saraspathee Ramudu, Linda Perlie Baharee, Geeandeo Jaypaul, Navin Kumar Augun, Maie Scarlette Shum Ying Nin, Seeronmanee Veerapen et Namwantee Ramful.

Outre cet exercice de promotion, le ministère de la Fonction publique s’intéresse également à une mesure contenue dans le budget 2019-2020 s’agissant de la nécessité de remplir les postes vacants et de créer des nouveaux postes au sein du service civil.
Le Secretary for Public Service, Jean Max Simonet, a sommé les Supervising Officers de faire diligence pour mener à bien cette tâche. « Action has been initiated by this Ministry for the new and additional posts which have been created in the 2019-2020 Budget to be established in the next Civil Establishment Order (CEO) upon obtention of the necessary cleances.

In order not to delay the process for the filling of these vacancies, Responsible officers are hereby informed that they may inititiate action for these posts, in a temporary capacity, pending the publication of the CEO subject to the following (i) Schemes of service for the new posts have already been prescribed, (ii) funds have been appropriated in the budget 2019/2020 for the filling of those poste », indique la circulaire.

Les responsables des départements de divers ministères sont ainsi invités à prendre des “timely action” à ce sujet. D’autre part, des mutations sont intervenues cette semaine-ci au niveau des secrétaires permanents des ministères. Dass Appadu, dont le nom avait été cité dans l’affaire Sobrinho, quitte le ministère de la Fonction publique pour se joindre au ministère de la Santé.
Plusieurs hauts fonctionnaires ont été transférés cette semaine.

Il s’agit de Jaganahan Parasivam Rangan qui quitte le ministère des Administrations régionales pour se joindre au ministère des Affaires étrangères. Mohamad Salim Ferhat Joomun, qui travaillait au ministère du Commence, a été muté au ministère des Administrations régionales. Tej Asha Mudhoo quitte le ministère du Commerce pour se joindre à celui de la Fonction publique. Sa place au ministère du Commerce est désormais occupée par Fatwma Abdool Raman-Ahmed.