Roche-Bois Bolton City s’est maintenu sur la première marche du podium hier, à l’occasion de la 23e journée de la BMPL. Opposés au Petite Rivière Noire FC, les protégés de Jérôme Thomas ont fait le strict minimum pour engranger les trois points en jeu.
Hier au stade Germain-Comarmond, Christopher Caserne et ses coéquipiers ont pris la mesure de Petite Rivière Noire sur le score de 1-0. Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir Christopher Hypolite prendre à défaut l’arrière-garde de l’équipe de l’Ouest. Comme souvent cette saison, le leader se contente de la plus petite marge. Suffisant pour permettre au promu de conserver la tête du classement.
Le Pamplemousses SC, de son côté, continue également son travail discret mais efficace. Hier, les Nordistes ont accentué la pression sur le leader à la lumière d’une importante victoire contre le Cercle de Joachim. La bande à Tony François a ouvert la marque dès la 6e minute, lorsque Fabrini Razah a pris à défaut les défenseurs curepipiens. Mais Jackson ripostait à la 23e pour remettre les équipes à niveau. Sauf que Brandly Ratovonirina, à la 32e, et Kengy Saramandif (73e) ont permis au Pamplemousses SC de repartir du stade George V avec les trois points en jeu. Ce qui permet aux Nordistes de rester à la deuxième place au classement de la BMPL.
L’ASPL 2000 doit pour sa part une fière chandelle à sa dernière recrue, l’Ivoirien Ephrem Guikan, étincelant contre les GRSE Wanderers. En effet, ce dernier a permis aux Port-Louisiens de s’accrocher à la troisième place grâce à un doublé inscrit à la 34e et dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps. Les Rastas restent, à la lumière de cette défaite, à l’avant-dernière place du classement.
L’AS Quatre-Bornes a également maintenu sa lancée, malgré un nul décevant contre la lanterne rouge, le Savanne SC. Le score au stade Guy-Rozemont était de deux buts partout à l’issue de la rencontre. Arnaud Stafford a mis l’AS Quatre-Bornes sur orbite dès la 31e, grâce à un but du point réparateur. Mais les Savannais sont revenus dans la partie par Fabien Pithia, qui a remis les deux équipes à niveau. Gilbert Labonté croyait avoir réalisé le plus dur en permettant à l’AS Quatre-Bornes de reprendre le dessus à la 63e. Mais Ezeji a encore permis aux Savannais de revenir à la 69e. Il faut noter l’expulsion d’Arnaud Stafford au cours de la rencontre.
Finalement, La Cure Sylvester, en déplacement au stade Anjalay, a mordu la poussière contre les mal-classés de l’AS Rivière du Rempart. Jonathan Édouard (18e) et Jesson Rungassamy (47e) ont offert les trois points aux Nordistes, alors que Chigozie a offert l’égalisation en toute fin de première mi-temps. Cette défaite plonge un peu plus les Sylvesters dans le doute, eux qui avaient fait de ce championnat leur priorité de la saison 2016-17.
À 13 journées de la fin du présent exercice, on voit déjà se dessiner une tendance. Va-t-elle tenir jusqu’au 36e acte ?