Si les deux premières éditions de la Copa Coca Cola étaient destinées exclusivement aux footballeurs U17, pour ce qui est de 2012, les organisateurs ont inclus les U15. Le projet est estimé à Rs 5,3M. Le coup d’envoi de la compétition est prévu le 1er avril alors que la finale est programmée pour le 1er juillet au New George V Stadium. Les douze régions de l’île concernées sont réparties en trois poules de quatre tant chez les U15 que les U17. Rodrigues jouera directement les quarts de finale.
Une conférence de presse s’est tenue hier après-midi à la Football House à Trianon pour officialiser les engagements. Le président des affaires internationales de la Mauritius Football Association (MFA), Vinod Persunnoo, et le Chief Executive Officer (CEO) de la Phoenix Beverages Ltd. (PBL), ont signé le contrat de la Copa Coca Cola 2012, chiffré à Rs 5,3 M. Présence également du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, du président des affaires locales, Samir Sobha, et du coordonnateur de la Copa Coca Cola et aussi président de la Fondation pour la formation au football, Vincent Rogers, et des éducateurs de football.
Vinod Persunoo a remercié PBL pour son soutien pour la troisième année consécutive à cette compétition qui prend de l’envergure. La preuve, a-t-il fait remarquer, est la compétition pour les U15. À l’issue de la Copa Coca Cola, les deux meilleurs joueurs seront retenus pour effectuer un stage en Afrique du Sud.
« C’est un honneur pour la MFA d’accueillir un tel événement avec ses partenaires privilégiés, PBL en tant que sponsor et le ministère de la Jeunesse et des Sports qui met certaines infrastructures à notre disposition pour le bon déroulement de cette compétition au profit des jeunes », a-t-il déclaré.
Samir Sobha a expliqué pour sa part que cette compétition est aussi un investissement à long terme. « C’est une compétition qui prépare l’avenir de nos jeunes. Ce sont ces jeunes qui alimenteront nos clubs dans le futur. C’est la raison pour laquelle il faut soutenir et pérenniser un tel projet. »
Le CEO de la PBL, Richard Wooding, a rappelé que de longues discussions ont été entamées notamment avec Vincent Rogers, avant de parvenir à un accord pour cette troisième édition de la Copa Coca Cola. « En tant que partenaire, PBL, à travers la boisson gazeuse Coca Cola, est heureuse de soutenir à nouveau cette compétition. L’édition 2012 innove avec les U15 en compétition. Le sport est également une question de la santé. Nous voulons permettre aux jeunes d’avoir une vie saine et équilibrée. C’est le message que je veux faire passer. Le sport est aussi un élément unificateur. À travers cette Copa Coca Cola, nous voulons donner la chance aux jeunes d’exprimer de leur talent. »
Devanand Ritoo a de son côté déclaré que cette Copa Coca Cola est une opportunité supplémentaire donnée aux jeunes, surtout que les deux meilleurs éléments de cette compétition effectueront un stage à l’étranger. « Je dois remercier chaleureusement la MFA et PBL pour cette association qui va dans le sens d’une collaboration fédération, secteur privé et gouvernement. Ces quatre dernières années, le ministère a investi au moins Rs 45M dans le football à travers différentes compétitions de jeunes. Cette Copa Coca Cola est aussi une bonne occasion de détecter les meilleurs talents. »
Vincent Rogers a conclu que la bonne pratique du sport ne peut se faire sans la synergie fédération, secteur privé et gouvernement. Il a aussi remercié les éducateurs de football et les techniciens, qui évoluent sous la houlette du directeur technique national, Christophe Desbouillons.