A cinq matchs de la fin de la Premier League, bien malin celui qui pourrait pronostiquer sur l’identité du futur champion de Maurice. Le Curepipe Starlight et ASPL 2000 ne se quittent plus d’un pouce dans cette course folle pour le sacre. Encore une fois lors de cette 13e journée du championnat, nous avons eu une illustration parfaite du mano-à-mano que se livre les Curepipiens et les Portlouisiens au sommet du classement. Les deux meneurs se rendent coup pour coup.
Hier, le Curepipe Starlight et l’ASPL 2000 étaient en action. Les deux meneurs au classement n’ont pas raté le coche. Ils se sont tous les deux imposés pour continuer de plus belle dans leur duel à distance en haut du tableau. Opposé à Faucon Flacq, le Curepipe Starlight l’a emporté assez facilement en pliant la rencontre en première période. Le capitaine de l’équipe  de Curepipe, Vincent Labonté et Fabrice Pithia ont été les deux buteurs de la formation curepipienne. « On a été bon en première mi-temps, mais dans la seconde, on n’a pu fournir la même prestation. On a encore du travail à faire pour atteindre notre objectif cette saison. N’empêche, l’essentiel est fait », déclare le coach malgache du Curepipe Starlight, Fidy Rasoanaivo
L’ASPL 2000, pour sa part, a vaincu Pamplemousses SC en faisant la différence en toute fin de partie. Les Portlouisiens ont eu toutes les peines du monde pour s’offrir le scalp des Nordistes, mais Bruno Ravina (80e) et Michael Mitraille (90e) ont sauvé leur équipe dans les dix dernières minutes. « Je salue la performance de mon équipe et la force de caractère de mes joueurs. Ils n’ont jamais jeté les armes dans ce match pour finir par vaincre l’adversaire sur la fin. Cela prouve qu’on se battra jusqu’au bout pour le titre » , affirme le mentor congolais de l’ASPL 2000, Joe Tshupula. Mais la victoire fut longue à se dessiner pour l’équipe phare de la Capitale, qui a eu du mal à se défaire d’une formation très expérimentée, qui aura eu le mérite de pousser l’ASPL 2000 dans ses retranchements.
Les Port-Louisiens ont surtout pêché dans la finition dans cette partie mais il faut faire ressortir que le portier du Pamplemousses SC, Kevin Jean-Louis aura été le grand bonhomme de la soirée, lui qui aura dégoûté les attaquants adverses en multipliant les arrêts. Le but de Ravina est venu d’un centre chirurgical du Malgache Andry Lalaina. Très adroit de la tête, le défenseur central de l’ASPL 2000 a cette fois-çi fait parler son adresse balle au pied, en catapultant le cuir au fond des filets. Le deuxième but a été inscrit par Michael Mitraille, idéalement servi par le jeune et très prometteur Sylvain Hurry. Ce dernier lança le grassouillet Mitraille, qui se pointa seul devant le gardien nordiste, et ne commit pas d’erreur pour finalement libérer les siens.
Statu quo du coup entre le duo de tête. Le Curepipe Starlight reste aux commandes avec toujours ses deux points d’avance sur l’ASPL 2000. Que ce soit le club de la Ville Lumière ou celui de la Capitale, aucun n’abdique pour l’instant dans cette bataille pour le sacre. Suite et fin de cette 13e journée aujourd’hui. Des rencontres sans véritable enjeu si ce n’est que Petite-Rivière-Noire FC, Cercle de Joachim et l’ASRR  sont en lutte pour une place sur le podium.