Des élections seront-elles organisées à la Mauritius Football Association (MFA) en septembre prochain comme le stipulent les nouveaux statuts de la FIFA ? Ces statuts ont été adoptés à l’unanimité par les délégués de la MFA lors d’une assemblée générale spéciale en août 2012. Dans une récente note, la FIFA a exorté la MFA à organiser de nouvelles élections au plus tard le 30 septembre. Le comité directeur de la MFA s’est réuni par la suite pour se pencher sur cette directive venant de Zurich.
Après discussions, la MFA a écrit à son tour à la FIFA pour chercher certaines garanties sur la tenue de nouvelles élections du fait que le ministère de la Jeunesse et des Sports a enclenché un processus pour venir avec une nouvelle Sports Act. « Nous ne sommes pas contre d’organiser de nouvelles élections pour élire un nouveau comité directeur. Mais nous nous demandons ce qui va se passer une fois les élections terminées et l’éventualité que le ministère ne reconnaisse pas la nouvelle équipe en raison de la nouvelle Sports Act », a laissé entendre un membre du comité exécutif de la MFA.
Ce dernier assure que les by-laws des comités régionaux sont déjà approuvés par la FIFA. Il ressort que ces comités auront d’ici peu ces documents afin de les présenter lors de leur assemblée générale respective. Selon les indications, les comités régionaux pourront organiser leur assemblée générale élective en attendant que la FIFA accède à la requête de la MFA quant à des garanties pour aller de l’avant avec des élections fédérales.
En ce qui concerne les procédures, la MFA doit s’assurer que les élections au niveau régional soient organisées d’emblée et ensuite effectuer une notification pour l’assemblée générale élection à partir du 31 août. Reste à savoir si les régions auront le temps de s’organiser pour se mettre au diapason de ces procédures. Quant à la MFA, elle reste suspendue à une réponse de la FIFA pour connaître la marche à suivre quant à sa demande de garanties.
Juste après le 63e Congrès de la FIFA, le groupe “alternance”, dirigé par Anwar Elahee, avait demandé ouvertement que des élections soient organisées. Le leader désigné de “l’alternance” avait même indiqué que l’image du football avait pris un sacré coup avec les allégations de matches truqués dans la National Second Division League.
Anwar Elahee avait fait état de la tenue de l’assemblée générale qui doit avoir lieu en septembre comme le stipulent les statuts ratifiés en août 2012. « La MFA est presque sans direction. Les dirigeants de clubs se posent des questions sur l’organisation de l’assemblée générale. On se demande dans de telles conditions comment la MFA pourra respecter son engagement. De toute évidence, elle n’aura pas le choix que d’organiser l’assemblée générale en septembre », ajoute-t-il.