Roche-Bois Bolton City a remporté, hier, au stade St François Xavier, le premier derby de la capitale, en venant à bout de l‘ASPL 2000 sur le score de 3-1. Un triplé signé Giano Li Tien Kee, le fils prodige rocche-boisien, a suffi au bonheur des banlieusards.
Au passage, il récolte un petit carton pour avoir ôté son maillot. Mais le jeu en valait la chandelle. « Je tiens vraiment à dédier ces buts à Jérôme Thomas (ndlr, le coach de Roche-Bois Bolton City) qui m’a fait confiance », sourit l’ancien buteur de La Cure Sylvester.
Le festival signé Li Tien Kee a commencé dès la première minute. La défense des tenants du Charity Shield a forcé la décision de l’arbitre en commettant une grossière erreur. Li Tien Kee, se chargeant de rendre justice, ne tremblera pas au moment d’expédier le cuir au fond de filets.
Ce même Li Tien Kee, véritable spécialiste des coups de pied arrêtés, signera, à la 32e, un coup franc qui verra Yannick Macoa tenter désespérément de sauver les meubles. Mais gêné par le mur, le portier de l’ancien champion en titre ne pourra que constater les dégâts. « Je pense que c’est le début rêvé », disait, à l’issue de la rencontre, Jérôme Thomas. Pourtant, l’ASPL 2000 tentera bien de revenir dans la rencontre. Comme ce coup franc d’Emmanuel Vincent-Jean à la 38e, repoussé par Caserne, ou ce même Emmanuel Vincent-Jean, qui envoyait le cuir juste à côté avant la pause.
Sauf que l’ASPL 2000, de retour des vestiaires, prend le match à son compte. Mais les différentes tentatives échoueront sur une défense bien regroupée devant ses 15m, ou sur un Caserne des grands jours. Kofi Kawata apportait les changements nécessaires. Mais ce n’est qu’à la 82e minute que l’éclair de génie surviendra.
Sur un débordement de David Lim Sik Fang, Adrien Botlar receptionnait le ballon, et crucifiait Caserne d’un tir croisé. Enhardis par ce revirement, les Port-Louisiens se lancent à l’assaut des buts roche-boisiens, mais calent dans l’exécution du dernier geste et pêchent en défense.
Tant et si bien que, sur un troisième coup de pied arrêté, Giano Li Tien Kee – encore lui – crucifiera, à bout portant cette fois, la défense port-louisienne.
« Je pense que nous avons tous les arguments pour faire mieux que l’année dernière. C’est d’ailleurs l’objectif de l’équipe. »
Roche-Bois Bolton City, qui a commencé sur une bonne lancée, doit encore confirmer mercredi contre l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers, battu au stade Anjalay par Pamplemousses SC. « Aujourd’hui, nous avons vu Caserne qui a su garder ses cages, et nos deux recrutements, Percy Buckland et Giano Li Tien Kee ont bien travaillé. C’est encourageant pour la suite », conclut Jérôme Thomas.