Invité à rencontrer le président de la FIFA, Sepp Blatter, à Zurich, le président de la Mauritius Football Association (MFA), Samir Sobha, a invité à son tour le secrétaire général de la MFA, Sada Vuddamalay, et le promoteur de la Professional Football League Mauritius (PFLM), Georges Chung, à l’accompagner pour cette mission considérée comme déterminante pour le football local. Ils mettent le cap sur Zurich dimanche pour être de retour au courant de la semaine prochaine.
Après sa non-participation au 64e congrès de la FIFA tenu en juin en prélude à la World Cup 2014 au Brésil, Sepp Blatter a envoyé une invitation à Samir Sobha pour une rencontre, surtout après sa nomination officielle en tant que nouveau président de la la MFA. Si Sobha a répondu favorablement, il en a profité pour inclure Sada Vuddamalay et Georges Chung dans sa mission au siège de la FIFA. L’avènement du football professionnel à Maurice en est la principale raison.
« Le comité directeur de la MFA a à coeur de révolutionner le football à Maurice. Avec la mise en place d’un championnat professionnel, le paysage de notre football changera définitivement. Ma rencontre avec Sepp Blatter est pour voir comment améliorer davantage la discipline à Maurice », déclare le président de la MFA.
Ce dernier rappelle que depuis l’accord de Wolmar, le football mauricien devait passer de semi-professionnel à professionnel. « Lentement mais sûrement, la MFA implémente les décisions de la FIFA afin de permettre au footall mauricien d’évoluer dans un cadre plus structuré. Comme le championnat national passe d’une transition, du statut amateur à professionnel, j’ai demandé que Sada Vuddamalay et Georges Chung m’accompagnent à Zurich afin de discuter aussi de ce concept avec Sepp Blatter pour que la FIFA valide cette démarche de la professionnalisation du football à Maurice, d’autant que nous sommes arrivés loin dans ce projet ».
Le coup d’envoi de la ligue professionnelle est annoncé pour le week-end 18-19 octobre, après la tenue d’un Charity Shield un week-end avant entre le Cercle de Joachim et le Petite Rivière-Noire FC.
La MFA et la PFLM multiplient les démarches pour respecter le calendrier. De ce fait, des consultations sont en cours avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, à travers le Mauritius Sports Council, pour obtenir les stades. À l’heure actuelle, les discussions sont arrivées à un niveau bien avancé, mais il reste toutefois certains détails à régler.
Il y a aussi le Memorandum of Understanding à signer entre le PFLM et les dix clubs concernés par ce championnat professionnel. De son côté, le ministère a imposé à chaque club une équipe féminine et une équipe masculine U20. Selon les indications, des matches féminins et U20 seront organisés en alternance en lever de rideau de chaque match du championnat pro.
Pour le président de la MFA, la rencontre de Zurich permettra de réajuster certaines choses, si besoin est, avant de se tourner résolument vers la professionnalisation. Samir Sobha prévoit d’autres développement intéressants dans le cadre du championnat professionnel.