Le match phare mettant aux prises Petite-Rivière-Noire à l’ASPL 2000 n’a livré ni vainqueur ni vaincu hier au stade Germain Comarmond à Bambous (1-1). Ce nul a ainsi favorisé les desseins du Curepipe Starlight, qui a pris seul les commandes du championnat local de Premier League après avoir laminé l’AS Vacoas-Phoenix sur le score de 4 buts à 0 à Mahebourg. La bande à Fidy Rasoanaivo prend ainsi deux points d’avance sur l’équipe de la Capitale et quatre sur la formation de l’Ouest.
Au vu de la physionomie du match, les deux équipes ont mérité de repartir avec le point du match nul. Ce sont les joueurs de Petite-Rivière-Noire qui allaient se mettre en évidence en premier avec le capitaine Stéphane Pierre, qui d’une belle reprise frontale à la 21e minute, allait tenter de prendre à défaut le portier port-louisien, Jean-François Ammomoothoo. En vain. Mais huit minutes plus tard, Thierry Lalouette allait mettre sur orbite Andy Patate, qui d’une superbe frappe enroulée du droit, allait tromper la vigilance d’Ammomoothoo. 1-0. On pensait alors que Petite-Rivière-Noire allait prendre les choses en main mais l’ASPL 2000 ne se laissa pas faire. Jonathan Ernest allait sonner la révolte une minute après l’ouverture du score de Petite-Rivière-Noire, en adressant un centre-tir qui alla buter sur la transversale de Jean Hervais Patate (gardien de but).
À la 35e minute de jeu, Fabien Pithia, jusque-là invisible dans la partie, allait décocher une frappe, a priori anodine mais mal repoussée par le jeune portier de Petite-Rivière-Noire. La balle allait alors atterrir dans les pieds du Malgache Olivier Randrianandrasana, qui n’allait pas se faire prier pour pousser le cuir dans les filets. 1-1. En deuxième période, Fabien Pithia allait s’illustrer à la 57e minute de jeu en heurtant le poteau. Par la suite, les deux équipes allaient se procurer des occasions sans jamais pouvoir faire la différence. Un nul que prend avec plaisir l’entraîneur de l’ASPL 2000, le Congolais Joe Tshupula.
« Nous avons eu droit à une belle propagande de football. Il y avait certainement de la place pour prendre les trois points mais nous n’avons pas été en mesure de le faire. C’est le football. Petite-Rivière-Noire a mis une bonne tactique en place en première période pour nous empêcher de jouer. Nous avons par la suite réduit la marque. J’aurais bien aimé repartir avec les points de la victoire mais je ne vais pas cracher sur ce point bien mérité. Il faudra maintenant se concentrer sur les échéances à venir », souligne Joe Tshupula. Ce match nul profite au Curepipe Starlight qui n’a fait qu’une bouchée de l’ASVP sur le score de 4 buts à 0. L’autre formation de la banlieue de Curepipe, Cercle de Joachim, a battu le Faucon Flacq (2-1) alors que le Savanne SC, lanterne rouge du championnat, continue de sombrer un peu plus, se faisant battre par Roche-Bois Bolton City (0-3).