Le Forum Citoyens Libres poursuit sa démarche pour sensibiliser l’opinion publique sur la situation au SSR Botanical Garden à Pamplemousses. Il a ainsi tenu hier une manifestation symbolique devant le jardin. L’occasion également de rencontrer les visiteurs pour leur expliquer la gravité du problème. Ce lieu se trouve aujourd’hui dans un état de dégradation avancée avec plus de la moitié des espèces de plantes envahies par des parasites. Le FCL demande ainsi la révocation du Board of Trustees qui gère ce patrimoine national. « Il ne suffit pas de renvoyer le président, tout le board a fauté », soutient Georges Ah-Yan, le porte-parole.
Après avoir pris connaissance de l’état du jardin botanique de Pamplemousses, le ministre de l’Agro-Industrie Satish Faugoo a immédiatement procédé au renvoi du président Chetanand Ramgoolam pour le remplacer par un autre officier du ministère. Les forces vives estiment néanmoins que cela ne suffit pas, toutes les décisions ayant été prises par le Board of Trustees.
Le FCL a ainsi organisé une manifestation pacifique hier devant le jardin pour faire part de ses revendications et expliquer aux Mauriciens et touristes la situation.
Pour Georges Ah-Yan, il est clair que tout le board doit être remplacé. « L’état actuel du jardin démontre l’incapacité du board à assurer sa gestion. Il faut avoir une nouvelle équipe pour remédier à la situation. Ce n’est pas uniquement à l’ancien président du board d’assumer les responsabilités », souligne le porte-parole.
Les membres du board sont Ashvin Mooneeram (Landscape Architect Mooneeram Associates Ltd), Manickchand Puttoo (directeur du National Parks and Conservation Service), Poorushotam Gujadhur (Senior Tourism Planner du ministère du Tourisme), Jayraj Peeroo (Principal Assistant Secretary au ministère de l’Environnement), Vinah Ganoo (directeur de Flora Marketing Co. Ltd), Jogandranath Suresh Awotar (directeur d’Eco Landscape (Landscaping), Dhananjay Kawol (Principal Assistant Secretary Representative du ministère de l’Agro-industrie), Owen Griffiths (Managing Director de Bioculture (Mauritius) Ltd La Vanille Crocodile & Tortoise Park) et Premchand Boojhawon (président du Human Service Trust). Après la manifestation d’hier, le FCL prévoit de poursuivre son action notamment à travers la tenue de plusieurs meetings.
C’est un rapport du biologiste belge Hari Verlaet qui a apporté récemment un éclairage certain sur ce qui se passe actuellement au Jardin de Pamplemousses. Ce document cite la présence du apple golden snail qui aurait été générée par les inondations de 2008. « Since then, it has severely damaged the aquatic habitats in the garden. By eating macrophytes, it may have changed the functioning of these habitats from a clear to a turbid state. This changes may modify the equilibriums in the garden and may have unexpected consequences. » L’invasion de termites et la pollution provenant des rivières avoisinantes sont aussi citées.
Outre les aspects écologiques, le rapport de Hari Verlaet évoque une mauvaise gestion du jardin botanique qui a fait que des décisions importantes n’ont pas été prises à temps à cause, entre autres, de la lenteur administrative. « The Public infrastructure managers form a centrally-structured and an opaque highly political group. »