La circulation sur la route principale de Chemin-Grenier bloquée par des manifestants hier soir

Des habitants de Chemin-Grenier sont descendus dans la rue hier pour manifester leur colère, obligeant la police à veiller au grain. Comme de nombreux autres habitants du sud, ils ont en effet été privés de la fourniture d’eau de vendredi à dimanche. Raison invoquée par la Central Water Authority (CWA) : de l’eau boueuse accumulée par les grosses averses. La CWA précise en outre que la fourniture d’eau ne sera pas rétablie tant que la qualité de l’eau ne s’améliore pas. Une réunion d’urgence, présidée par le directeur général, Yousouf Ismaël, a eu lieu ce matin au siège de la CWA. Il a ainsi été décidé que la fourniture ne sera pas rétablie tant que les grosses averses persistent.

Plusieurs villages du sud du pays ont été privés d’eau pendant le week-end alors que nous sommes en période de forte demande, les gens nettoyant traditionnellement de fond en comble leur maison pour accueillir le Nouvel An. Mais avec la fourniture d’eau interrompue depuis vendredi soir, beaucoup de leurs tâches ménagères sont restées en attente.

Dimanche, des habitants de Chemin-Grenier sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère, obstruant ainsi les rues et nécessitant l’intervention de la police . Selon des sources de la CWA, cette coupure s’explique par le fait que de l’eau boueuse s’est accumulée à la suite des grosses averses dans la soirée du 28 décembre. Une équipe de la CWA, accompagnée d’employés du ministère des Utilités publiques, est allée faire un constat des lieux. « Si nous n’avions pas fermé les vannes, les consommateurs auraient eu de l’eau boueuse à leur robinet », avancent nos sources.

Toutefois, précisent-elles, toutes les dispositions ont été prises pour que la fourniture d’eau soit rétablie ce lundi matin. La situation dans le sud est retournée à la normale aujourd’hui « mais pour une durée temporaire ». Les horaires de distribution seront en outre limités. Le directeur général de la CWA, Yousuf Ismael, a présidé une réunion de crise avec l’état-major ce lundi matin. Il nous revient que la CWA a pris la décision de ne pas rétablir la fourniture d’eau tant que la qualité de l’eau ne s’améliore pas. « La CWA a pris la décision de renforcer la flotte de camions-citernes dans le sud. De plus, un officier de la CWA sera en permanence sur le terrain afin de s’assurer que les consommateurs aient suffisamment d’eau. Nous demandons aux habitants de cette région du pays de prendre toutes les précautions et de conserver l’eau tant que possible car les coupures risquent d’être fréquentes. La météo annonce encore de grosses averses dans cette partie de l’île, ce qui provoquera une accumulation d’eau boueuse. Et nous ne pouvons offrir de l’eau boueuse dans les robinets », indiquent nos sources.

Dans l’ouest, la fourniture d’eau a également été interrompue pendant toute la journée de dimanche. Interrogés à ce sujet ce lundi matin, des préposés de la CWA soutiennent n’avoir pas encore eu de renseignements à ce sujet, notamment concernant la raison pour laquelle la fourniture a été interrompue. « Généralement, les plaintes des consommateurs nous parviennent par le biais d’un coordinateur. Dès que nous recevrons les plaintes, nous prendrons les dispositions nécessaires », disent-ils. Et de préciser que la distribution d’eau à travers le pays « doit être normale dans toutes les régions », exception faite du sud.