Thierry Lagesse, ex-président du conseil d’administration de Groupe Mon Loisir (GML), Dhaneshwar Toolsee, directeur de la société d’importation de véhicules SS Motor Point et Ashish Seeburun devront retourner sur le banc des accusés en Cour intermédiaire le 17 septembre.
La poursuite, représentée par Me Raj Baungally, devait faire produire des documents saisis par la police, lors d’une fouille au domicile d’Ashish Seeburun. Ces documents contiendraient des comptes en banque et des fiches de salaire. Me Hervé Duval Jr a toutefois soulevé une objection concernant la production de ces documents, soutenant qu’ils n’avaient aucun lien avec les dépositions données par Ashish Seeburun à la police. Les deux parties devront débattre sur ce point le 17 septembre et le magistrat Azam Neerooa rendra son « ruling » par la suite. Thierry Lagesse, Dhaneshwar Toolsee et Ashish Seeburun sont poursuivis pour complot dans le cadre d’une fraude sur l’importation de voiture de luxe par le Returning Resident Scheme. Thierry Lagesse a été arrêté le 26 août 2013 pour complot pour fraude fiscale dans le cadre de l’importation d’une Mercedes Benz (SLS 63 AG). Selon les détails de l’enquête, Thierry Lagesse aurait eu recours à Ashish Kumar Seeburun et l’importateur Dhaneshwar Toolsee pour escroquer l’État. Cette manoeuvre aurait causé Rs 7 966 000 de manques à gagner à l’État. Selon l’acte d’accusation portée contre Thierry Lagesse, la Mercedes-Benz a été importée de Grande Bretagne en 2011 par l’importateur Dhaneshwar Toolsee, au nom d’Ashish Seeburun. Toutefois, selon la police, la voiture était utilisée par Thierry Lagesse et non Ashish Seeburun, un Returning Resident de 34 ans. La police devait ainsi établir que Thierry Lagesse était le beneficial owner de la voiture de luxe. Dans cette affaire, Me Gavin Glover défend les intérêts de Thierry Lagesse, alors que Me Hervé Duval Jr défend Ashish Seeburun. Me Joy Seewooram défend quant à lui Dhaneshwar Toolsee. La poursuite est représentée par Me Raj Baungally.