Enfin un dénouement pour les 5 500 membres de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society (VPMCS). Le plan de redressement proposé par Sunil Jhugroo pourra être mis en pratique après que la cour a levé l’injonction contre le caretaker board. Un nouveau conseil d’administration a été nommé. Il comprendra neuf membres de la société et trois représentants du ministère des Coopératives.
Le ministre des Affaires, de l’Entreprise et des Coopératives a approuvé hier la mise sur pied d’un nouveau conseil d’administration de la VPMCS. Cette société coopérative qui était sous l’administration d’un caretaker board depuis janvier dernier, suite à l’éclatement d’une fraude massive, sera ainsi remise sur les rails. « C’est un dénouement heureux pour les membres, surtout les petits épargnants qui ont mis le fruit de leurs sacrifices dans cette société coopérative. Nous avons nommé trois personnes pour veiller au bon déroulement des affaires de la société. Il y aura également un inspecteur en permanence pour veiller à ce que tous les chèques qui sont émis soient des chèques autorisés », a déclaré le ministre Sunil Bholah.
C’est Sunil Jhugroo qui assumera la présidence de la coopérative de Vacoas. Les autres membres sont : Sheela Hanoomanjee, Outtum Issur, Viraj Sachindar Baijnath, Satewan Limbajee et Satchynda Ramasawmy. Ceux nommés par le ministère sont : Armoogum Vencatachellum, Lalldeo Issury et Backtaraz Koonbeeharry.
Le ministre des Coopératives a laissé entendre que le nouveau board est aussi mandaté à prendre des actions contre les responsables de la fraude à la société. De même, ce sera au nouveau conseil d’administration de décider s’il compte maintenir la firme Ernst & Young comme consultant ou trouver un remplaçant.
Pour Sunil Jhugroo, le nouveau président, il s’agit d’une deuxième naissance pour la VPMCS. « Nous remercions le ministre Sunil Bholah pour tous les efforts consentis afin de sauver la coopérative. Beaucoup de membres avaient des projets et ont souffert du fait que leur argent était bloqué. Notre priorité sera justement de considérer tous les needy cases. Le travail commence dès aujourd’hui. »
Le plan de redressement consiste à convertir 20 % des dépôts en redeemable preference shares et à trouver les moyens de récupérer l’argent nécessaire pour combler le trou de Rs 215 millions. Sunil Jhugroo a, à cet effet, lancé un appel au ministre Sunil Bholah pour faciliter les démarches de la société à obtenir un Property Development Certificate en vue de développer le terrain de Flic-en-Flac. La société se tournera également vers l’Asset Recovery Unit en vue de recouvrir les fonds dilapidés. « Je prends également l’engagement que les fraudeurs ne resteront pas impunis. »
Selon un plan d’action élaboré, la priorité du nouveau board sera de rendre la coopérative solvable au plus tôt. Des sous-comités seront aussi mis en place pour s’occuper de différents dossiers, tels la gestion financière et les demandes de prêts. Dans un souci de transparence, un site web sera aussi lancé et les membres pourront avoir accès à toutes les informations nécessaires. La nouvelle direction de la coopérative de Vacoas se dit aussi ouverte aux suggestions des membres.
Après cette période de redressement, de nouvelles élections seront organisées afin d’élire les membres du board démocratiquement.