Le leader du Front Solidarité Mauricien (FSM), Cehl Meeah, a appelé le père Jocelyn Grégoire à « rant kare kare dan politik pour défendre l’intérêt des minorités », ce matin, lors d’une conférence de presse à Port-Louis. Il a, par ailleurs, appelé le Premier ministre Navin Ramgoolam à ne pas se rendre au Sommet États-Unis/Afrique. « Il est encore temps de ne pas serrer les mains du président Obama qui sont tachées de sang palestinien », a-t-il déclaré.
Cehl Meeah est d’avis que le père Grégoire ne devrait « pa met li pie tied » dans la politique. « Il a la plus grosse part du travail à faire. Je lui demande de dibout kouma enn vre zom et de prendre ses responsabilités », a-t-il lancé, avant de rappeler avoir pris, lui-même, l’initiative de rassembler les minorités dans le pays.
S’agissant de la Palestine, le leader du FSM a estimé que M. Ramgoolam « paiera très cher son intransigeance et son hypocrisie », après avoir tenu des propos très fermes contre Israël lors de la fête Eid mardi dernier. « Il a mis de côté notre pétition signée par plus de 15 000 personnes. Il s’est quand même rendu aux États-Unis et a oublié le meurtre de 1 400 innocents. Il est encore temps, il peut toujours se faire représenter par notre ambassadeur dans ce pays », a-t-il fait ressortir. M. Meeah affirme que les musulmans ne lui pardonneront pas cette hypocrisie.
Le leader du FSM a également commenté d’autres sujets tels que la dégradation de law and order dans le pays, la prostitution, le secteur de la santé, celui du transport et CT Power. Sur le premier sujet, il a déploré l’agression de sept policiers à Amaury et à Vallée-Pitot en 24 heures. « Nos policiers sont incapables de se défendre eux-mêmes. Comment vont-ils défendre le public ? », s’est-il demandé. Au chapitre de la prostitution, il a réclamé la démission de la ministre Mireille Martin qui, selon lui, a démissionné de ses responsabilités, de même que celui de la Santé, Lormus Bundhoo. « La situation s’aggrave à l’hôpital de Moka où une dizaine de patients ont perdu la vue. Ce ministère est mal géré, la vie des patients en dépend. Si dimounn perdi konfians dan lopital sityasion la pou degenere », a-t-il déploré. Dans le secteur du transport, c’est la pagaille, selon M. Meeah, qui a déploré « l’attitude du ministre du Travail, Shakeel Mohamed, sur ce dossier. »
Pour sa part, le président du FSM, Samad Laulloo, a dit attendre le discours que le Premier ministre prononcera à Washington lors du Sommet États-Unis/Afrique. « J’espère l’entendre parler de la Palestine et de l’agression israélienne contre Gaza, comme il l’a fait lors de la fête Eid mardi dernier à Port-Louis », a-t-il dit.
Par ailleurs, le FSM compte organiser une collecte de sang sur trois jours à partir de samedi dans quatre endroits différents du pays pour les Mauriciens mais aussi pour les victimes palestiniennes de l’agression israélienne contre Gaza.