La nouvelle entité qui naîtra de la fusion de la Mauritius Employers’ Federation (MEF) et du Joint Economic Council (JEC) devrait être opérationnelle à partir du mois prochain, ont indiqué Vincent d’Arifat et Ahmed Parkar, présidents de la MEF et du JEC respectivement, lors d’une conférence de presse hier après-midi.
Les deux institutions du secteur privé organiseront bientôt chacune une assemblée générale spéciale pour approuver la création de la nouvelle entité. Comme devait le souligner hier le directeur du JEC, Raj Makoond, le gros du travail a déjà été fait avec l’accord des différentes parties prenantes des institutions du secteur privé. Vincent d’Arifat a déclaré que la nouvelle organisation permettra de mieux représenter les activités du secteur privé, dont les PME. « Il est indispensable aujourd’hui de réunir les institutions privées sous une même bannière afin de consolider la voix des petites, moyennes et grandes entreprises de Maurice », a-t-il dit. Cette tendance est devenue courante sur le plan international, a-t-il aussi fait remarquer.
La MEF compte actuellement 1 050 membres alors que le JEC comprend neuf organisations importantes couvrant tous les secteurs économiques du pays. La nouvelle entité sera placée sous la direction d’un conseil national et cette nouvelle organisation sera la référence en matière de promotion des intérêts du secteur privé, de services-conseils liés aux ressources humaines et aux relations industrielles ainsi que de formation, entre autres. Elle aura également pour objectif d’influencer les politiques et les stratégies nationales en collaboration avec les autorités.