source photo : internet

La Maison Blanche a supprimé il y a quelques jours un programme de la Nasa destiné à surveiller dans l’atmosphère le dioxyde de carbone et le méthane, considérés comme contribuant au réchauffement de la planète.

Le programme Carbon Monitoring System (CMS), d’un montant de USD 10 millions par an, cherche en effet les sources d’émission et les puits de dioxyde de carbone, et crée des modélisations en haute résolution des flux de ce gaz à effet de serre sur la Terre.

Mais “l’administration du président Donald Trump a discrètement tué le CMS”, écrit un responsable de la Nasa, qualifiant cette décision de “dernière attaque d’envergure contre la science climatique” opérée par la Maison Blanche.