La deuxième édition du MCB Indian Ocean Amateur Golf Open, qui débute demain (7h30) pour prendre fin dimanche sur le parcours du Tamarina Golf Club, sera relevée par la participation de Sud-Africains et Indiens. Au total, 58 joueurs, 43 hommes et 15 dames, venant également de Maurice, de La Réunion et de Madagascar, participeront à ce tournoi comptant pour le World Amateur Golf Ranking.
Selon les organisateurs, ce tournoi, qui se joue en strokeplay, s’annonce déjà palpitante, surtout avec la présence de joueurs sud-africains et indiens joueront sans doute les premiers rôles dans cette compétition. Bien que les participants sont des amateurs, les organisateurs restent persuadés que les conditions sont réunies pour que ce tournoi soit d’un bon niveau.
« Notre soutien à cette compétition se veut être une preuve de notre engagement pour donner une meilleure visibilité au golf sur le plan régional. À travers le European Senior Tour et le MCB Tour Championship, nous voulons accroître la visibilité de Maurice en tant que destination golfique à travers les grosses pointures du golf mondial, tandis que l’Indian Ocean Amateur Golf Open nous permet d’attirer les meilleurs amateurs de la région chez nous », a déclaré Raoul Gufflet, Head International à la MCB, lors de la présentation du tournoi hier au siège de la MCB à Port-Louis.
Les deux principaux prétendants au titre, les Sud-Africains John Smith et NJ Anorldi, respectivement 4e et 5e au classement de la South Africain Golf Association. John Smith vient de remporter le tournoi Ekurhuleni. « J’espère faire une bonne prestation dans le MCB Indian Ocean Amateur Golf Open. C’est une occasion pour moi de récolter des points au niveau mondial puisque je compte passer professionnel d’ici quelque temps. Je veux acquérir encore de l’expérience », a souligné John Smith, originaire de Pretoria.
De son côté, NJ Arnoldi quitte le circuit amateur pour le professionnel en janvier 2015. « Je multiplie les compétitions pour obtenir des points et aussi pour parfaire mon jeu afin de faire mon entrée chez les pros avec un certain standard. Pour ce qui est de cette compétition à Maurice, j’espère réaliser une bonne prestation et pourquoi pas l’emporter », a indiqué NJ Arnoldi, qui vient d’Ezmelo à Mpumalanga.
Les concurrents directs des deux Sud-Africains seront sans conteste les Indiens Simajeet Sing et Arjun Sharma. Christophe Curé, président de la Mauritius Golf Federation (MGF), a expliqué que la MGF a voulu faire de son mieux pour rehausser le niveau de la compétition. D’où la présence des Sud-Africains et Indiens. Il a ajouté qu’il ne faut pas minimiser les capacités des joueurs locaux tels que Yannick Bax, qui vient de rentrer d’Afrique du Sud, Phil Minkley et Loïc Csicmadia.
« Au niveau de la MGF, nous avons la volonté à faire de notre mieux pour rehausser ce tournoi afin de créer un événement de qualité avec la présence de joueurs venant d’Afrique du Sud et d’Inde, sans oublier ceux venant de Maurice, de La Réunion et de Madagascar. La présence de joueurs étrangers permettra à nos représentants d’avoir un autre frottement. Je dois remercier tous les sponsors pour leur soutien dans la réalisation de ce tournoi. Sans eux il serait difficile pour la fédération seule d’entreprendre une telle organisation. Nous nous attendons à une compétition bien disputée », a fait ressortir le président de la MGF.
Alain Lenoir, directeur du Tamarina Golf Club, a souligné que Médine a mis tout en oeuvre afin que ce tournoi se déroule dans les meilleures conditions possibles notamment avec une nouvelle touche au parcours. « Les joueurs évolueront dans les mêmes conditions que les pros. C’est-à-dire avec un parcours bien soigné et marcheront durant le jeu au lieu d’utiliser les voiturettes ».
Pour ce tournoi, la MGF est soutenue par la MCB, sponsor principal, la MTPA, Air Mauritius, Médine Leisure, Pharmacie Nouvelle et Oxenham.