Différentes unités de la force policière de la région du Nord ont mis hors circuit deux jeunes hommes — Mohammad Zahir Ramen (18 ans) et Zubeyr Hidayatoulah Abdoolah (20 ans) — suspectés de vol en pleine rue sur une touriste française vendredi dernier. Cependant l’apport de la CCTV, installée dans cette partie de l’île, a joué un rôle crucial dans l’arrestation des deux jeunes hommes hier après une course-poursuite. Les responsables de l’enquête policière ont retrouvé jusqu’ici un i-Phone, un appareil photo numérique et une somme de Rs 1600 après les premiers interrogatoires des deux suspects. Ces derniers ont comparu en cour de Pamplemousses à la mi-journée pour leurs charges provisoires.
Dans un premier temps vendredi, un cas de larceny on public road a été rapporté au poste de police de Pointe-aux-Canonniers par une touriste française d’une quarantaine d’années. Dans sa déposition consignée, la victime a indiqué qu’elle marchait quand une moto s’est arrêtée à sa hauteur avant que le passager ne lui arrache son sac à main contenant un i-Phone et d’autres effets personnels.
Pour les premières étapes de l’enquête, les policiers s’en sont remis aux images du réseau CCTV dans cette partie de l’île. Les enregistrements du CCTV Control Room devaient produire des images d’une moto Suzuki de couleur rouge model EN 125, comme décrite par la victime, circulant à Grand-Baie et plus précisément à Chemin Vingt-Pieds. Toutefois, la plaque d’immatriculation n’a pu être relevée.
Dans la matinée d’hier, le Police Constable Murthen, habituellement posté au CCTV Control Room de Grand-Baie, effectuait une extra duty à la succursale de la MCB de la station balnéaire quand il a repéré la même moto impliquée dans le vol survenu en fin de semaine dernière.
Le fait que l’individu pilotant la moto a pris la fuite au moment où le policier a tenté de l’interpeller n’a fait qu’aiguiser les soupçons. Très vite, le PC Murthen devait alerter plusieurs unités, dont le CCTV Control Room, pour notifier la présence de la moto suspecte dans la région de Grand-Baie. Le réseau de CCTV devait alors être un atout majeur compte tenu qu’il a permis de suivre les déplacements en temps réel des suspects véhiculant sur la moto. En parallèle, une escouade devait être mise sur pied comprenant la Criminal Investigation Division de Grand-Baie, l’OPS Room, la police régulière de Grand-Baie, celle de Pointe-aux-Canonniers et les éléments du Field Intelligence Office (FIO) en vue d’interpeller les suspects.
Après une course-poursuite et les informations relayées par le CCTV Control Room et l’OPS Room, une équipe de la FIO, sous la responsabilité du PS Seewoochursing, devait intercepter la moto immatriculée 2468. Les suspects Mohammad Zahir Ramen, électricien de son état et habitant Trou-Aux-Biches, et Zubeyr Hidayatoulah Abdoolah, plombier de profession et habitant Triolet, ont été remis aux limiers de la CID de Grand-Baie pour la suite de l’enquête.
L’interrogatoire mené par les hommes du Chief Inspector Beehary — le caporal Gowsee, les constables Adhin Khodabux, Banneah, Supanee, Bardin, Jogee, Ajundhooa et le sergent Bujun — devait aboutir aux aveux des deux jeunes suspects. Les limiers de la CID devaient ensuite retrouvé l’i-Phone de la victime et un appareil photo numérique, tandis que les éléments du FIO avaient déjà recouvré la somme de Rs 1600 lors de l’arrestation des deux suspects.
Au cours d’une reconstitution des faits hier en fin d’après-midi dans les parages de la plage de Mon-Choisy, des incidents ont été notés avec un des suspects, Zubeyr Hidayatoulah Abdoolah, mordant le PC Supanee. Une déposition fut consignée à cet effet. Lors de leur comparution en Cour de Pamplemousses à la mi-journée, un chef d’accusation provisoire de larceny on public road a été logé contre eux. Zubeyr Hidayatoulah Abdoolah se voit également face à une charge d’assaulting police. L’enquête se poursuit.