Le Saoudien résidait dans un appartement à Grand-Baie.

« Les marchands ambulants opérant sur la plage de Grand-Baie ne respectent pas les normes d’hygiène qui leur sont imposées par les autorités sanitaires. Il y a trop de laisser-aller. »

Tel est en tout cas le constat d’un habitant de la localité, qui opère depuis de longues années dans le secteur touristique dans cette région du pays. Critiquant les marchands, il affirme que « les aliments qu’ils préparent sur place sont exposés sans être couverts ». Il poursuit : « Des oiseaux viennent régulièrement prendre leur part, sans compter les chiens errants qui rôdent dans les parages. Les consommateurs risquent d’attraper des maladies. Les autorités sanitaires doivent assumer leurs responsabilités et agir conformément à la loi », insiste notre interlocuteur.