50 salariés d’Infomil (Mauritius) ont participé mardi à la restauration de l’habitat sur l’Île-aux-Aigrettes dans le cadre d’une action bénévole de la société informatique du groupe de supermarchés et d’hypermarchés E. Leclerc.
Dans le cadre de « Green Day » 2012, la société implantée à Maurice depuis 2005 a choisi de se montrer sensible au sort de l’Île-aux-Aigrettes, décrétée réserve naturelle depuis 1965 et qui fait l’objet d’un programme de réhabilitation continu par la Mauritian Wildlife Foundation (MWF). Durant toute la journée, les salariés se sont attelés à nettoyer une zone particulièrement envahie de plantes exotiques, notamment l’acacia, nuisibles à la régénération des espèces florales et fauniques indigènes. « Ce genre d’initiative est une opportunité pour nous d’affirmer la dimension verte au sein de notre entreprise », fait ressortir Claire Némorin, la directrice. « Nous avons la chance de pouvoir compter sur l’adhésion intégrale du personnel car le concept de développement durable dans la vie de l’entreprise nous permet de faire un peu plus attention dans notre quotidien, à titre personnel et collectif », souligne-t-elle. L’entreprise, basée à la Cybertour d’Ébène, emploie à ce jour une cinquantaine de collaborateurs dédiés principalement au développement de logiciels en Microsoft.NET.
Éditeur de logiciels informatiques, l’entreprise développe des solutions de gestion de type Front Office, Back Office et CRM.
Après le nettoyage et un tour guidé et documenté, les employés ont consacré la seconde partie de la journée à la mise en pot de plantes endémiques. Infomil s’est par ailleurs engagée à racheter ces plantes dans un an, quand la motte sera bien formée et solide afin de les distribuer à ses employés pour une éventuelle transplantation ou une plantation définitive.
Jean Hughes Gardenne, Fundraising Manager de la MWF, se dit « très touché à chaque fois qu’une entreprise juge utile et trouve le temps de remotiver son personnel pour ne pas oublier les bonnes habitudes ». L’Île-aux-Aigrettes, précise-t-il, est un site de conservation de grande valeur internationale, car la plupart des plantes (ex : le Bois de Fer et le Bois d’Ébène) et les espèces d’oiseaux endémiques de Maurice (ex : la Crécerelle et le Pigeon des Mares) qui s’y trouvent, sont uniques au monde.
En 2010, Infomil avait aidé à la réhabilitation de la berge de la Rivière-Sèche à Floréal afin de sensibiliser les riverains à la nécessité de maintenir les cours d’eau et leurs berges en bonne santé écologique. En 2011, l’entreprise s’est rendue à Trois-Boutiques pour créer et léguer un potager aux habitants défavorisés du village. En interne, l’utilisation responsable de l’eau et de l’électricité ainsi que le recyclage du papier font partie des gestes quotidiens.