L’équipe de Beau Bassin Rose Hill ajoute une nouvelle page à sa légende. En effet en disposant samedi dernier de son plus féroce adversaire le Curepipe Starlight sur le score de 24 à 23, la bande à Jean-Michel  Poitevin remporte ni plus ni moins leur quartorzième succès consécutif dans le championnat local . De plus, elle termine le présent exercice invaincu, un exploit sans précédent pour une discipline collective.
 Cependant tout n’était pas rose pour la formation beau bassinoise à l’entame du match. Le CSSC a longtemps cru avoir fait le plus difficile lors de la première mi-temps en prenant une avance de cinq buts (9-14). L’équipe de la ville lumière a asphyxié son adversaire dès les premières minutes avec trois buts signés de la pièce maitresse de l’équipe Pascal Yeung Yin. De plus, l’exclusion du Français , Michael Verchère n’arrangeait en rien les affaires de l’USBBRH. Cependant au retour des vestiaires, l’entraîneur Jean Michel Poitevin a su trouvé les mots pour motiver sa formation. On voyait une équipe transfigurée de l’Union Sportive Beau Bassin Rose Hill. Avec une défense beaucoup plus rigoureuse et emmené par des attaques sanglantes de son capitaine Cédric Kistohurry, l’avance du CSSC fondait comme neige. Au quart d’heure dans la deuxième mi-temps les deux équipes se retrouvaient à égalité.
Le match était d’un niveau très élevé et les deux équipes à cet instant se rendaient coup pour coup. La rencontre était très intense en témoigne les quatre cartons rouges distribués par l’arbitre. Les deux équipes se sont montrées très vaillantes mais au finale, il a fallu un vainqueur et c’est Jean-Noël Lagarde qui a inscrit le but du sacre de Beau Bassin Rose Hill. Dominique Filleul entraîneur du CSSC ne cache pas sa satisfaction malgré la défaite des siens.  » Nous avons assisté à un très bon match d’un haut niveau. Nous étions physiquement supérieur en première mi-temps, mais nous avons perdu deux joueurs majeurs par la suite. Notre effectif est moins étoffé que celui de USBBRH, je pense que c’est ce qui a fait la différence. Mes joueurs sont déçus car ils ont fait un grand match, on est passé très proche de la victoire mais ils ne doivent pas avoir honte. On a perdu la tête haute. On va reconstruire pour l’année prochaine avec comme objectif consolider notre équipe dans les différents secteurs, » a-t-il déclaré.
A noter qu’en féminin, c’est toujours l’Union Sportive Beau Bassin Rose Hill qui est Championne de Maurice. Les filles de Jean-Michel Poitevin ont émulé leur homologue masculin et terminent invaincues dans cet exercice avant même la deuxième confrontation face au CSSC. Maintenant ces quatre formations auront les yeux braqués sur le tournoi de la CCOI qui se tiendra à Maurice du 8 au 12 novembre.