Les présélectionnés en vue des prochains Jeux des îles sont conviés à une réunion demain après-midi (13 h) au gymnase de Phoenix. Ce sera une réunion d’explications tenue en présence des entraîneurs nationaux, Jason Chellen et Burty Caramsing (sélection masculine), Ludovic Carré et Yvan Herbu (sélection féminine), du conseiller technique, Dominique Filleul, et des responsables des gardiens de but, Jimmy Anthony, Bernard Amourdon et le Croate Goran Krizmanic.
 Du côté de la présélection masculine, les joueurs sollicités sont Cedric Kistohurry, Jean-Noel Lagarde, Stephano Lagarde, Jean-Paul Chadrac, Jordan L’Aiguille, David Malié, Pascal Valery, Yannick Couti et Guillaume Patient (Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill), Jonathan Ramsamy, Pascal Yeung Yin, Vincent Virginie, Julian Virginie, Jean-François Lamarque, Ashley Otakasenah, Fabrice Mardaymootoo et Brandon Natian (Curepipe Starlight), Clifford Perrine (ASPL 2000) et Andy Serviable (BBRH Plaisance HBC). Jessie Thérèse, qui évolue au sein de l’équipe réunionnaise de la Jeunesse Sportive Benedictine, Stéphane Tabardin et Giovanni Pillay, qui se sont établis en Australie et en Irlande respectivement, figurent également au sein de cette présélection.
Du côté féminin, les entraîneurs nationaux ont fait confiance aux joueuses suivantes: Ketty Boudou, Sharone André, Christina Lafrance, Anais Harpon et Joelle Janvier (Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill), Cindy Ji, Sheron Raboude, Charonne Caramsing, Sandrine d’Autruche, Stéphanie Ramsamy, Annick L’Utile, Axelle Julie, Heidi Crouche et Julie Malabar (Curepipe Starlight), et les soeurs Jules-Estelle et Elodie (BBRH Plaisance HBC). Toutefois, le choix des encadreurs a déjà fait des mécontents. Déçu de n’avoir pas été retenu, Gérard Jules, entraîneur des équipes de BBRH Plaisance HBC est monté au créneau. «Je suis vraiment frustré, surtout après tant d’années d’expérience dans ce milieu, et un entretien avec le comité de sélection. Certains ont été sortis du placard pour obtenir leur nomination».
Quoi qu’il en soit, un programme adéquat devra être préparé avec d’aborder cette échéance dans les meilleures conditions. Déjà, la possibilité d’un stage en France est évoquée. Si le handball féminin en sera à sa première apparition aux JIOI, le handball masculin y figurait lors de l’édition 1998 à l’île de la Réunion. Le pays hôte avait décroché la médaille d’or devant Madagascar et Maurice.