Les dirigeants de la Special Olympics Mauritius (SOM) et de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF), avaient assisté en mars dernier à Johannesburg en Afrique du Sud, à un séminaire sur le leadership dans le cadre du projet Young Athlete. Un projet visant à favoriser plus d’interaction entre les handicapés et les personnes valides. Après Maurice, ce projet a été lancé à Rodrigues il y a un peu plus d’une semaine. Selon le président de la SOM et également de la MHPSF, Jean-Marie Malépa, le response a été très intéressant et les handisportifs ont même eu l’occasion de participer à des épreuves de relais mixtes avec des athlètes valides à l’issue d’une compétition tenue au stade Camp du Roi, à Port Mathurin.
Pour Jean-Marie Malépa, la journée de lancement s’est très bien passée et qui plus est, les handisportifs souffrant d’une déficience intellectuelle ont eu droit à des tests médicaux gratuits, au gymnase de Malabar avec la participation de quelques 120 athlètes. « Il a aussi été question de l’importance et de la pratique d’une activité sportive et d’avoir une bonne habitude alimentaire. Je pense que le message est très bien passé », a-t-il fait remarquer. Jean-Marie Malépa était, à l’occasion, accompagné de Satyagan Choytun, National director de la SOM.
Dans le cadre de cette visite à Rodrigues, des rencontres étaient aussi prévues avec les dirigeants du comité régional d’athlétisme et ceux d’haltérophilie. A l’issue de ces réunions, il était prévu un Memorandum of Understanding (MoU) qui a été signé entre ces deux comités régionaux, la SOM et la MHPSF. « Ce que je peux dire, c’est que les dirigeants sportifs rodriguais sont très ouverts et très disposés à faciliter l’intégration des handicapés auprès de ceux  qui sont valides. Je trouve que c’est formidable et je leur remercie du fond du coeur », a-t-il déclaré. Il a également salué le gros travail technique entrepris par Fabrice Ramsamy et les membres du sous-comité présidé par Pascal Samoisy.
Jean-Marie Malépa n’a également pas manqué de saluer les gros efforts consentis par la Commission de la Jeunesse et des Sports et celle de la Sécurité Sociale pour le développement du handisport dans l’île. « Ces deux commissions accordent leur soutien total à notre sous comité et nous remercions les commissaires Rose de Lima Edouard et Daniel Baptiste, aussi bien que les officiers de leurs commissions pour le travail entrepris en faveur des handisportifs », a-t-il fait remarquer.
Jean-Marie Malépa a aussi indiqué que les frais de déplacement pour la classification des handisportifs à l’étranger et que leur confirmation seront entrepris par les autorités rodriguaises. « Nous avons de très bons athlètes dans l’île et pour qu’ils puissent représenter Maurice à des compétitions internationales, il faudra, qu’ils soient classifiés puis confirmés. Nous sommes aujourd’hui heureux de voir qu’ils seront soutenus lors de ces deux déplacements. A nous, maintenant de confirmer les dates, selon le calendrier international », a-t-il conclu.