Les membres de la Coopération régionale de l’océan Indien des sports adaptés (CROISA), composée pour l’heure de Maurice, Madagascar et de La Réunion, se sont réunis le week-end dernier à La Réunion, quatre mois après la tenue des premiers jeux à Maurice. Une rencontre qui avait justement pour but de dresser un premier bilan de cette association formée pendant les Jeux des îles de 2015 à La Réunion, mais également de faire le point sur l’organisation des deuxièmes jeux, prévus du 29 novembre au 3 décembre prochain à St Paul, La Réunion. Une visite des sites de compétition a eu lieu, et ce, à la satisfaction de ceux présents. Le comité en place a aussi été remanié et le Mauricien Jean-Marie Malépa, président de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF), a cédé la présidence à son homologue réunionnais, à savoir Jean-Marc Maillot.
 Les premiers Jeux ont été un succès. C’est l’avis de Jean-Marie Malépa et de ceux présents le week-end dernier à La Réunion. « Comme je l’ai déjà fait ressortir par le passé, il y a eu de lacunes. Ce qui est normal pour une première. Il n’empêche que dans l’ensemble, tout le monde a été satisfait de ce qui a été réalisé », a-t-il déclaré. Jean-Marie Malépa a ajouté que les représentants réunionnais, malgaches, aussi bien que mauriciens et rodriguais ont eu l’occasion d’effectuer une visite des sites où se dérouleront les compétitions en natation, athlétisme, bocce et futsal. Le handball a été lui intégré en démonstration. « Par rapport aux premiers jeux, il y aura deux changements. Le bocce, qui était en démonstration à Maurice, fera pleinement son entrée, alors que le football en plein air passe au football en salle à La Réunion », a-t-il souligné.
Stage pour entraîneurs en mai
Selon Jean-Marie Malépa, toutes les activités seront concentrées dans les environs de St Paul afin de faciliter le déplacement des athlètes souffrant d’une déficience intellectuelle. « Nous avons eu l’occasion de visiter le stade olympique de St Paul, aussi bien que la piscine et le gymnase qui seront utilisés pour les jeux. La Réunion possède déjà de bonnes infrastructures et nous sommes plus que satisfaits de ce que nous avons vu », a-t-il fait ressortir. Il a aussi été décidé que c’est La Réunion qui aura la charge de la trésorerie pour 2017 et que chaque fédération aura à payer une quotité de cinq euros (environ Rs 200) par athlète au 31 juin. Cette somme sera injectée dans l’organisation tout comme les 20 euros de frais de participation par athlète.
Lors de la réunion du week-end dernier, il a été décidé de la tenue d’une formation à l’intention des entraîneurs. C’est La Réunion qui accueillera ces derniers pour la période 23-27 mai au cours d’un stage qui sera placé sous la responsabilité du Directeur technique national français. Un représentant de l’International Paralympics Committee sera également dans l’île pour l’occasion. Le nouveau président Jean-Marc Maillot aura pour assistant le Malgache Jean Parfait, alors que la Mauricienne Angela Juwaheer occupera, elle, le poste de secrétaire, avec comme assistant le Réunionnais Emmanuel Ethève. Les autres membres sont Jean-Marie Malépa et le Rodriguais Fabrice Ramsamy.