La délégation mauricienne qui participera du 7 au 14 décembre prochain à la Coupe des Clubs Champions de handisport de l’océan Indien (CCCHOI) aux Comores est fin prête. Au total, 21 personnes feront le déplacement aux Comores pour représenter le pays dans les compétitions de basket-ball fauteuil roulant (Fraternité mauricienne des Malades Handicappés), de tennis homme (FMMH) et dame (Curepipe Handisports Association), de pétanque et de tennis de table masculin (Dolphin Wheelchair Sports Association). Hormis Maurice, Madagascar, l’île de La réunion et les Comores participeront également à cette 11ème édition de la CCCHOI. A noter que la délégation mauricienne quitte le pays le soir du 2 décembre pour transiter par Madagascar et rejoindre ensuite les Comores au soir du 5 décembre.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les démarches entreprises par la Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED), sous la présidence de Véronique Marisson, ont porté leurs fruits. En effet, après des négociations, la fédération a pu bénéficier d’une remise auprès de la compagnie aérienne Air Madagascar. Cela fait qu’hormis les 13 billets payés par le ministère de la Jeunesse et des Sports, la PHYSFED a pu, grâce à cette remise, faire les frais de quatre autres billets. Il convient de souligner qu’en acceptant les 13 billets du MJS, la PHYSFED se verra déduire cette somme de son budget 2014.
Pour la présidente Véronique Marisson, c’est un grand soulagement que de voir aboutir ces négociations. « Nous tenons d’abord à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports qui a été très attentif à notre demande en acceptant de payer 13 billets d’avion. Un grand merci aussi à Air Madagascar qui, grâce à une remise, nous permet d’avoir encore quatre billets additionnels », a-t-elle déclaré. Sans cela, a-t-elle ajouté, c’est sûr que les clubs n’auraient pu déplacer tous leurs champions, d’autant a-t-elle souligné, qu’ils n’ont pas vraiment bénéficier de l’aide des partenaires financiers.
En revanche, les démarches en ce qui concerne les trois jours de transit à Antananarivo – 2 au 5 décembre – n’ont toujours pas abouties. Selon Véronique Marisson, des négociations avaient été entamées avec le président de la Fédération malgache de Handisports. Mais le fait que ce dernier ne sera pas présent dans la Grande Île pendant cette période a compliqué les choses. « J’ai personnellement contacté l’ancien directeur technique national de basket-ball, Faïda Antoine de Padoue, à Madagascar et il m’a dit qu’il va essayer de nous aider. Ce dont nous avons besoin, c’est un transport pour nous rendre dans un hôtel ou un foyer. Car il ne faut pas oublier que nous voyageons avec 14 fauteuils », a-t-elle fait remarquer.
Véronique Marisson a ajouté que l’idéal pendant ces trois jours de transit serait de trouver un foyer où le coût revient à 10 euros (environ Rs 420) par personne au lieu des 25 euros que coûte un hôtel. « Je tiens à remercier Ram Lollchand qui nous a donné un numéro de contact pour un hôtel à Madagascar. L’idéal serait d’être logé dans un foyer. Au cas contraire, on devra résider dans un hôtel », a-t-elle fait ressortir. A noter que l’entraîneur Maxwell Drack ne fera pas le déplacement en raison de ses obligations professionnelles.
Pour conclure, Véronique Marisson a indiqué que les représentants en tennis ont actuellement la chance de profiter de l’expertise de  M. Richard, l’expert anglais. Ce dernier est délégué par la Fédération internationale de Tennis dans le cadre du projet Wheelchair Tennis Developpement Fund pour 2013 et 2014 à travers la Cruyst Foundation.
D’autre part, la PHYSFED est toujours à la recherche des éventuels sponsors pour organiser la Mauritius Wheelchair Tennis Open programmée du 29 novembre au 1er décembre prochain. A ce stade, a affirmé Véronique Marisson, Global Rainbow Foundation a accepté d’apporter son soutien à l’organisation, tout comme James Li Fye et l’expert Richard qui ont contribué aux frais de restauration. Le ministère de la Jeunesse et des Sports accordera un moyen de transport aux athlètes et officiels.