L’intervention de Jeetun Khemraj, membre de la Special Mobile Force (SMF) en congé, a été déterminante dans la mise à l’échec d’une tentative d’enlèvement de deux soeurs, âgées de 10 et de 8 ans, habitant Bel-Air Rivière-Sèche. L’auteur de cet acte n’est nul autre qu’un prédateur sexuel, déjà condamné dans le passé pour des délits de viol, de sodomie et d’actes indécents.
Lallchand Boodhoo, âgé de 41 ans, qui a comparu devant le tribunal de Flacq ce matin pour le délit d’enlèvement de mineurs, est en liberté depuis décembre de l’année dernière après avoir purgé une longue peine d’emprisonnement. En fin de journée d’hier, le village de Bel-Air/Rivière-Sèche était en émoi à la confirmation de cet acte d’enlèvement.
Les deux soeurs se rendaient à la boutique vers 17 heures 30 à la demande de leur mère quand elles ont été accostées par le suspect. Lallchand Boodhoo devaient les embarquer de force sur sa motocyclette en s’engageant rapidement dans un champ de cannes se trouvant derrière le kovil du village.
Devant ces mouvements suspects et l’alerte donnée par des habitants, le Private Jeetun Khemraj de la SMF devait prendre en chasse le ravisseur. Mais ce dernier devait se raviser en abandonnant sa motocyclette immatriculée 320 B et ses deux victimes sur les lieux. Elles sont saines et sauves même si elles sont véritablement traumatisées.
Des policiers affectés au poste de Bel-Air Rivière-Sèche devaient effectuer une battue dans les champs avoisinants. Le suspect, un habitant de Saint-Pierre, a été appréhendé et placé en détention policière.