Le feu couvait depuis un bout de temps et le vernis a fini par craquer. L’écurie Gujadhur et son jockey Robbie Burke se sont séparés hier et l’entraîneur Ramapatee Gujadhur a informé officiellement le Mauritius Turf Club de sa décision dans l’après-midi.
Burke sur la touche lors de la 21e journée aujourd’hui (il purge une journée de suspension) ne défendra donc plus la casaque bleu électrique et toque rouge, couleurs qu’il a portées haut la saison passée avec 48 victoires dans son escarcelle. Dans ce présent exercice, l’Irlandais occupait la quatrième place au hit-parade des jockeys avec quatorze réussites en 114 montes.
Les premières secousses qui avaient ébranlé l’association Gujadhur-Burke remontent à la 10e journée quand la doublure Eskimo Roll, confiée à Donavan Mansour, avait remporté la première manche du championnat des 4-ans, le porte-drapeau de l’écurie, Not Liable, sous la selle du Burke, n’étant même pas placé. D’aucuns disaient que Burke avait insisté pour piloter Eskimo Roll dans cette épreuve principale, suggérant que Not Liable soit aligné dans une autre course de cette journée où, selon lui, il avait d’excellentes chances de victoire.
Depuis, le ressort était cassé et Burke n’avait plus la même sérénité en compétition comme dans la chambre des commissaires. La double Cravache d’Or (premier sacre avec 35 victoires chez Maigrot en 2010), apprenons-nous, avait même un moment suggéré aux RS une journée de suspension à la place d’une amende infligée pour une faute sur Pole Of Cold aux dépens de Grey College (18e journée). Une démarche qui traduit l’état d’esprit de l’Irlandais, aigri depuis un bout de temps.
Enter Kevin Shea
Notre confrère Turf Magazine avait régulièrement fait état, ces derniers temps, de ces brouilles répétées au sein de la plus vieille écurie du turf, où le jockey n’était plus visiblement à l’aise avec son employeur. La pression est montée d’un cran quand Burke est resté muet lors de deux journées consécutives suivant sa 100e réussite au Champ de Mars. C’est alors que l’entraîneur s’est fait remarquer avec des dérapages télévisuels et radiophoniques, entre autres.
Finalement, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase aura été la défaite d’Il Saggiatore face à Ice Axe samedi dernier. Dans l’enquête ouverte par les RS mardi sur le handling de Burke, Ramapatee Gujadhur avait pointé du doigt son jockey pour son manque d’initiative, au moment, dit-il, où il s’était laissé rejoindre par Rudi Rocks, lequel avait enfermé sa monture sur les barres. Ce qui, selon lui, a coûté la victoire à Il Saggiatore. Burke concédait pour sa part qu’il était « happy where I was » et qu’on ne pouvait comparer cette course à celle du Barbé « where I had everything in control. »
Hier matin, Robbie Burke avait travaillé comme d’habitude quelques chevaux au Champ de Mars et à Floréal, alors que Nooresh Juglall (fraîchement auréolé de son titre de l’Equus Award Champion Apprentice of the Year), appelé à suppléer le jockey titulaire suspendu pour la journée d’aujourd’hui, faisait la connaissance de ses montures pour ce 21e acte.
La séparation consommée, on apprend que l’état-major de Gujadhur s’est déjà tourné vers le remplaçant de Burke. Il s’agirait du Sud-Africain Kevin Shea, qui pourrait faire son retour au Champ de Mars lors de la journée du Maiden le 2 septembre.
Hier matin, Nooresh Juglall nous confirmait qu’il était lui aussi en présence d’une offre de Gujadhur pour piloter un de ses partants dans notre Ruban Bleu 2012. Karis Teetan pourrait également être de la partie pour défendre les couleurs de la casaque bleue électrique dans cette épreuve classique reine mauricienne.
Quel est l’avenir de Burke au Champ de Mars ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres des turfistes depuis cette séparation hier.